Business Transformation Summit: les points clés à retenir

Publié le : 24/10/2018

Mardi 9 octobre, plus de 500 professionnels de la formation se sont retrouvés dans 5 villes à travers le monde pour réfléchir ensemble à la notion d’Expérience. L’événement, organisé par Cegos, avait lieu simultanément à Lisbonne, Londres, Milan, Paris et Singapour.

  • Martin Lindstrom, Brand Futurist, a présenté une conférence sur la « Transformation de l’expérience client »
  • Jeanne Meister, Future Workplace Partner, a parlé des impacts de l’Intelligence Artificielle sur l’expérience des salariés.
  • Les Directeurs Formation de notre panel ont partagé des idées et bonnes pratiques sur la façon dont ils font de la Learner Experience un levier de performance.
  • Dans chaque ville où l’événement était retransmis, les experts Cegos ont animé des ateliers de réflexion sur ce qu'apporte la notion d'expérience au learning.

L’événement a suscité beaucoup de discussions. Voici les points clés que nous avons retenus…

L'événement en vidéo

“Pour étudier les animaux, n’allez pas au zoo. Allez en Amazonie.”

Bannière: Martin Lindstrom, Brand Futurist et speaker pour l'édition 2018 du Business Transformation Summit, un événement international organisé par Cegos

L’expérience a montré à Martin Lindstrom qu’il est nécessaire de rencontrer ses clients en direct pour comprendre clairement ce qui les motive. Essayez d’adopter leur point de vue. Si vous parvenez à créer de l’empathie avec eux, vous arriverez à collecter des Small Data (micro-données), que Martin définit comme « des comportements en apparence insignifiants, que l’on peut observer directement chez les gens, et qui peuvent nous amener à identifier un ou plusieurs besoins qui ne sont pas encore couverts sur le marché ». Ces micro-données sont d’une très grande aide pour trouver de nouvelles idées ou imaginer de nouvelles façons de faire, que ce soit pour transformer une organisation ou pour améliorer l’expérience client – ou apprenant.

Prenez soin de vos meilleurs talents si vous souhaitez les retenir

Bannière: Jeanne Meister, speaker pour l'édition 2018 du Business Transformation Summit, un événement international organisé par Cegos

Selon Jeanne Meister, attirer et retenir des talents devient de plus en plus difficile. Dans ce contexte vous devez leur offrir la meilleure expérience possible au travail. Paradoxalement, l’Intelligence Artificielle permet aux professionnels des Ressources Humaines de créer des expériences plus humaines et plus personnalisées à leurs salariés, à des moments clés de leur carrière. En ce qui concerne la formation, on peut noter que mettre en place des actions de coaching avec des chatbots accessibles sur mobiles augmente le degré d’engagement des apprenants. C’est un outil très efficace pour ancrer l’apprentissage.

Travailler ensemble porte ses fruits

Bannière: le témoignage de JTI pour l'édition 2018 du Business Transformation Summit, un événement international organisé par Cegos

Sergei Polianski, Global Talent Management Director, et Anna Kerechashvili, Leadership Capability Lead Manager de Japan Tobacco International ont partagé leur Charte de la Gestion des Talents, qui stipule que chacun a un rôle à jouer et que chaque salarié doit comprendre sa valeur ajoutée au sein de l’entreprise.

« Ensemble, nous traitons tous les salariés avec équité et respect. Les règles et les standards sont transparents, et nous valorisons les opportunités d’évolutions. »

Pour eux, le rôle du manager est d’aider les personnes à évoluer, plutôt que de gérer des projets.

Les entreprises internationales à l’ère de l’Experience Economy

« Le concept d’Experience Economy (économie de l’expérience) a été modélisé il y a près de 20 ans par Joe Pine et Jim Gilmore de la Harvard Business School. Ils observaient alors que “la prochaine étape inéluctable dans l’évolution de notre économie serait le passage de la vente de bien et de services à la production d’expériences” » a expliqué Ricardo Martins, Directeur de Cegoc Portugal dans son discours d’ouverture. « Cette année, nous avons choisi le thème de l’Expérience pour guider nos réflexions sur la transformation des organisations. Comment les entreprises vont s’y prendre pour faire vivre les meilleures expériences possibles à leurs clients ? »

Photo: Ricardo Martins, Directeur de Cegoc Portugal, pendant son discours d'ouverture - édition 2018 du Business Transformation Summit, un événement international organisé par Cegos

Des salaries heureux font des clients heureux

Pour survivre à l’ère de l’Experience Economy, il est indispensable de pouvoir de faire vivre au quotidien des expériences mémorables à ses clients. C’est possible si les salariés sont préparés et motivés à 100%, en vivant eux-mêmes des expériences humaines enthousiasmantes au sein de leur entreprise.

« Pour avoir des clients heureux, il faut d’abord des salariés heureux et des apprenants heureux, qui sachent mettre en œuvre les nouvelles promesses de la Customer Experience, le tout dans un contexte ou tout change. La Customer Experience change, l’Employee Experience change, la formation change. Le challenge est d’aligner le tout et de faire en sorte que ça serve le client, car sans client il n’y a pas d’employés, et il n’y a pas d’apprenants ! » a expliqué Simon Vuillaume, Directeur des Projets Internationaux du groupe Cegos. « Lorsqu’en 1999, Joe Pine et Jim Gilmore expliquaient que l’on entrait alors dans l’ère de l’Experience Economy, ils ont aussi prédit l’avènement futur d’une Transformation Economy. Il me semble que nous y sommes. »

Pour aller plus loin

Construisez vos projets de transformation L&D internationaux avec Cegos.

loader ajax