Formation : Communication

La communication est une des fonctions transverses les plus importantes en entreprise. Les professionnels de la communication et du marketing ont besoin d’outils innovants et de techniques modernes pour développer leurs stratégies, en interne comme en externe. Les formations Cegos en communication vous permettront de progresser dans vos actions quotidiennes : organisation d’événements, communication digitale et sur les réseaux sociaux, conception et rédaction de supports de communication…Nos cycles de formations certifiantes concernent notamment les métiers de chargé de communication digitale, responsable de la communication ou encore community manager. Mais notre offre s’adresse également à toutes les personnes souhaitant progresser dans leurs techniques de communication orale et écrite : prendre la parole en public, argumenter, développer son esprit de synthèse, rédiger des emails efficaces...

Formation inter / intra - Communication

3 formations du moment en Communication

Community Management

Community Management
L'essentiel pour assurer la mission de community manager
4,7/5
(96 avis)
2 jours

Culture digitale

Culture digitale
Comprendre les enjeux et maitriser les tendances du digital
4,4/5
(33 avis)
2 jours

Le Responsable Communication

Le Responsable Communication
Stratégie, outils de pilotage, e-communication
4,8/5
(34 avis)
9 jours

Quelle est l’approche pédagogique Cegos pour ses formations Communication ?

« Le métier de communicant s’est fortement spécialisé ces dernières années. L’approche pédagogique Cegos a pour but d’accompagner les communicants dans la transformation digitale et écoresponsable de leurs métiers. Nos programmes les aident pour affirmer leur posture de conseil auprès des directions générales et des directions métiers, actualiser leurs expertises, revisiter les fondamentaux, repenser et faire évoluer leurs pratiques. Les formations alternent entre apport de connaissances, séquences découverte, expérimentation, et partage de retours d’expérience. L’intelligence collective est fortement favorisée », explique Véronique Souchet, manager de l’offre Communication chez Cegos.

Des formations basées sur la transposition dans la vie professionnelle

Nous revisitons les fondamentaux de la communication et proposons des sujets d’actualité ainsi que des mises en pratique inspirées de cas réels.

Nous insistons sur les méthodes et outils qui permettent d’avoir une vision claire sur la stratégie, les enjeux, les objectifs, la cible et le message. Nous définissons des objectifs SMART et les indicateurs associés. Il est important en effet de démontrer que la communication est créatrice de valeur. Piloter la performance de ses actions valorise ses résultats et sa posture de communicant

Nous encourageons l’expérimentation avec des cas pratiques proposés par nos experts ou par les participants eux-mêmes. Quand l’apprenant est acteur et expérimente par lui-même, son apprentissage est plus efficace. C’est le fameux « Learning by doing ».

L’accompagnement pendant et après la formation

Pour piloter la formation, nous constituons un mur de problématiques. Chaque participant note sur des post-it ses questions, ses attentes par rapport à la formation. À la fin de chaque demi-journée, nous regardons si nous pouvons décoller ces post-it. Cette démarche permet également de révéler des thématiques communes entre les stagiaires. Enfin, Cegos propose jusqu’à 7 semaines d’accompagnement en e-learning après la formation.

Comment évolue le métier de communicant ?

Des expertises plus poussées

La communication, ces vingt dernières années, s’est fortement transformée et spécialisée. Le métier a gagné en expertise et technicité. Stratégie et transformation, influence et e-réputation, relations médias, communication de crise, communication responsable, médias sociaux, communication interne, brand content, digital et expérience client etc. Chacune de ces disciplines s’est fortement professionnalisée.

Le contexte fait évoluer le métier

Le climat d’incertitude et le développement du télétravail ont promu de nouvelles valeurs dans les entreprises : confiance, éthique, engagement. Chef d’orchestre 360° ou spécialiste, le communicant est en relation avec l’ensemble des parties prenantes. Il accompagne les projets de transformation des organisations, travaillant souvent main dans la main avec la direction générale et la DRH ainsi qu’en transverse avec les directions métiers.

Les enjeux de la communication responsable

Les enjeux en termes de communication responsable sont forts. « Il est essentiel de se former pour repenser ses actions et "faire juste et mieux". Communiquer sur des récits de preuves », illustre Véronique Souchet, manager de l’offre Communication chez Cegos.

Quelles sont les compétences requises pour les communicants aujourd’hui ?

Les savoir-faire fondamentaux

Un bon communicant doit avoir plusieurs types de compétences. Il doit d’abord détenir un savoir-faire métier sur les fondamentaux de la communication (faire passer un message, communiquer en fonction des objectifs et de la cible etc.), et maîtriser tout ce qui relève de la communication orale ou écrite.

Les compétences dans le digital

S’il est spécialiste, il sera bien sûr expert dans son domaine (influence, e-réputation, communication de crise, communication interne etc.). S’il est généraliste, il doit disposer de compétences métiers actualisées ainsi que de bases solides en communication digitale pour pouvoir encadrer des experts en référencement, datas, UX etc. Enfin, il est tenu de connaître les fondamentaux de la communication juridique du web.

Travailler sur ses soft skills

Les communicants doivent aussi pouvoir mobiliser des compétences en ingénierie de projet, gestion du stress, et conduite du changement. En termes de soft skills, sont plébiscitées notamment la curiosité et l’ouverture aux autres, la créativité, l’adaptabilité, l’esprit critique et l’audace.

Quels sont les profils des participants aux formations Communication Cegos ?

« Le profil des inscrits à nos formations Communication est extrêmement varié, de l’assistant au chargé de communication, du responsable au directeur communication. Nous accueillons aussi des attachés de presse, des journalistes, ainsi que des directions générales souhaitant se former au média training. Tous les secteurs professionnels privés et publics sont également représentés », indique Véronique Souchet, manager de l’offre Communication chez Cegos.

Beaucoup de nos stagiaires même expérimentés veulent revisiter les fondamentaux et sont en demande de matrices, tableaux, check-lists, d’autres souhaitent monter en compétences sur des sujets d’actualité (ex. podcast, webinar etc.). Une partie de nos participants est en reconversion professionnelle, et cherche à se spécialiser sur un périmètre ou un métier en suivant nos cycles de formation. Ainsi, des assistants de direction ou chefs de projet se forment pour devenir des chargés de communication ou responsables communication, des journalistes se spécialisent en communication interne…

Nous accueillons aussi des managers qui souhaitent se former par exemple aux techniques d’écriture journalistique. Certains spécialistes en médias sociaux sont quant à eux intéressés par une formation en droit à l’image pour consolider leurs acquis sur les fondamentaux du web et de la com », témoigne Véronique Souchet, manager de l’offre Communication chez Cegos. Nombreux sont aussi les chefs d’entreprises qui veulent se former avec leurs équipes en média training et en communication de crise.

Communication interne : les nouveaux enjeux

« L'utilité de la communication interne a été particulièrement révélée avec la crise sanitaire et le développement du distanciel fait remarquer Véronique Souchet, manager de l’offre Communication chez Cegos. Les communicants internes étaient sur tous les fronts et assuraient le relais d’informations pour les salariés en distanciel. Ils se sont beaucoup rapprochés de la direction générale, des DRH et des directions métiers. »

Choisir les bons outils pour fluidifier l’information

La communication interne donne du sens à la stratégie de l’entreprise. La posture d’écoute et de conseil du communicant interne s’est renforcée depuis la crise. « La communication interne doit identifier les différents circuits de l’information, choisir les dispositifs de communication les plus adapter et fluidifier le partage de l’information à l’aide de niveaux canaux comme les podcasts, les plateformes de partage, les vidéos et la gamification etc.», explicite Véronique Souchet. Elle doit aussi segmenter ses publics pour toucher et communiquer auprès de collaborateurs non connectés.

Au cœur de l’engagement des collaborateurs

La communication interne doit parvenir à fédérer les équipes autour d’une vision partagée. Favoriser la dynamique collective et réussir à faire vivre la culture d'entreprise dans un environnement en mutation. Elle est au cœur des enjeux d’engagement ou de réengagement des collaborateurs qui reviennent sur site ou continuent d’être en télétravail. Elle joue également un rôle dans l’onboarding et l’employee advocacy.

La RSE et la politique d’inclusion font également partie des enjeux forts. Sensibiliser, mobiliser et engager les équipes autour de la responsabilité sociétale et environnementale et l’engagement de son organisation.  Encourager et valoriser les initiatives individuelles.

Les défis de la communication de crise

À l'ère des cyberattaques, du greenwashing, des crises économiques, sociales, écologiques et sanitaires, la communication de crise est l'épine dorsale de la gestion de crise. Les marques font l’objet de fake news et de bad buzz et doivent se prémunir des rumeurs qui menacent leur réputation. La communication de crise suit une méthodologie détaillée et structurée. « Les conséquences d’une mauvaise gestion de crise peuvent être gravissimes, et aller jusqu’à mettre la survie de l’entreprise en jeu ! », résume Véronique Souchet, manager de l’offre Communication chez Cegos. Il est essentiel d’élaborer une stratégie de gestion de crise.

Les conséquences de la crise

Lorsqu’une crise éclate, le temps s’accélère, la pression s’intensifie. « Face au déferlement médiatique, on a l’impression de ne plus rien maîtriser », insiste Véronique Souchet. Les crises ont généralement un élément déclencheur, un contexte, des enjeux et suivent des cycles.

Cependant, une crise peut engendrer une nouvelle opportunité. Raison pour laquelle la préparation, les éléments de langage et la réactivité sont essentiels. L’objectif est d’être efficace pour avoir les bons réflexes au bon moment. Il faut réussir à faire passer ses messages en situation dégradée.

Communication de crise : les 7 erreurs à ne pas commettre

  • Ne pas faire de veille. La veille permet de détecter des signaux faibles, de caractériser la crise et de sécuriser sa e-réputation.
  • Ne pas anticiper : c’est-à-dire ne pas avoir analysé les risques, identifié les parties prenantes, mis en place des scenarios de crise et des dispositifs.
  • Ne pas avoir organisé sa cellule de crise. « Normalement dès les prémices d’une crise, on doit savoir qui est présent dans la cellule de crise : chef d’entreprise, DRH, directeur de la communication, directeur de business unit, community manager etc., et avoir désigné un porte-parole. Ensuite, il faut répartir les rôles et rester joignable à tout moment », insiste Véronique Souchet.
  • Perdre du temps. En cellule de crise, la priorité est de ne pas perdre de temps avant de communiquer auprès de l'interne et de l'externe. Toutefois il est essentiel de s’être préparé.
  • Ne pas avoir élaboré une stratégie de réponse : « Il faut être précis, factuel et témoigner de l’empathie avec des éléments de langage et un ton adapté. L'objectif est de contenir et de diminuer la pression », rappelle Véronique Souchet.
  • Ne pas être entraîné au média training, c’est-à-dire ne pas connaître le fonctionnement des médias ni être préparé à la prise de parole en public face aux journalistes ou sur les médias sociaux.
  • Ne pas analyser la crise à sa sortie, ni en tirer les enseignements.

Formations Communication en régions

    Les avantages CEGOS

    140 000 stagiaires
    formés chaque année

    96% de maintien de sessions garanties

    Nous réalisons 96% des sessions garanties.
    Il est possible que, pour des raisons pédagogiques, nous estimions que la session ne peut-être maintenue, nous vous proposerons alors de vous reporter sur une autre date à distance ou dans une ville proche.

    Habilitation consultants
    formateurs

    Les 1000 formateurs Cegos sont recrutés, formés et supervisés selon un processus Qualité d'habilitation spécifique. Trois éléments clés :


    • Expertise dans un métier, un domaine professionnel
    • Formation aux outils pédagogiques,
    • Supervision systématique par nos responsables pédagogiques.

    Résultat : 9,3/10 en note pédagogique. La référence sur le marché !

    Les avis stagiaires sont
    certifiés par Avis Vérifiés

    La gestion des avis clients par Avis Vérifiés de Cegos.fr est certifiée conforme à la norme NF ISO 20488 "avis en ligne" et au référentiel de certification NF522 V2 par AFNOR Certification depuis le 28 Mars 2014. En savoir plus