Formations : RSE et Développement Durable

Devenir une entreprise responsable

Les entreprises responsables s’engagent aujourd’hui à contribuer aux objectifs du développement durable parce qu’elles assument leur responsabilité environnementale et sociale.  A la recherche unique du profit, elles préfèrent la voie de la croissance responsable qui induit la réduction des  impacts environnementaux et sociétaux, liés à leurs activités, et  au-delà une recherche de création de valeur pour ses parties prenantes (clients, fournisseurs, collectivité,  collaborateurs, médias, banques et assurances , entités règlementaires etc..).

Aujourd'hui, il ne s'agit plus de se demander s'il faut changer mais comment il faut changer. Notre offre RSE est conçue pour aider les entreprises à agir de manière raisonnée, à choisir ses enjeux prioritaires en matière de développement durable, à faire évoluer les métiers clé dans leurs pratiques...

En savoir plus sur les engagements RSE du Groupe Cegos

Formation inter / intra - RSE et Développement Durable

3 formations du moment en RSE et Développement Durable

Responsable Développement Durable : mener un projet RSE/RSO

Responsable Développement Durable : mener un projet RSE/RSO
Principes, démarches et outils de la RSE
4,2/5
(33 avis)
8 jours

Prévenir et faire face aux agissements sexistes et au harcèlement sexuel au travail

Prévenir et faire face aux agissements sexistes et au harcèlement sexuel au travail
Formation obligatoire pour les référents harcèlement sexuel
4,7/5
(95 avis)
1 jour

Manager, prévenir les risques psychosociaux (RPS) dans vos équipes

Manager, prévenir les risques psychosociaux (RPS) dans vos équipes
Repérer les signaux de stress et mettre en place les actions adaptées
4,6/5
(22 avis)
2 jours

Quelle est l’approche pédagogique Cegos pour les formations RSE ?

Faire le plein de connaissances et d’outils

Les formations sont pensées en fonction des besoins de nos clients. Certaines sont centrées sur le métier, comme la formation Responsable RSE. Elles abordent les connaissances à acquérir en termes de réglementation, d’animation, et d’engagement des collaborateurs. Outre notre cycle, les formations RSE : définir une stratégie gagnante et Les fondamentaux de la RSE, plus courtes, sont les plus demandées.

D’autres sont plus orientées vers les outils spécifiques de ce métier : par exemple, la matrice de matérialité, qui permet de mesurer les enjeux internes ainsi que ceux des parties prenantes externes (clients, fournisseurs et collectivités locales). Il y a aussi l’économie circulaire, qui peut être utile dans beaucoup de métiers.

D’autres formations Cegos déclinent la RSE dans les métiers : achats, RH, logistique, marketing et communication, finance…

Des partenariats pointus en RSE

L’approche pédagogique Cegos pour les formations RSE s’appuie sur du contenu factuel, des cas pratiques et des cas fils rouge. Carole Deschaintre, manager d’Offre et d’Expertise QSSE et RSE chez Cegos, ajoute que Cegos travaille avec des partenaires reconnus dans le domaine de la RSE, notamment des Enjeux et des Hommes.

« Nous avons aussi déployé des formations en nous appuyant sur les Fresques, comme celles du Climat ou de l’Economie Circulaire. Les Fresques ont des méthodologies proches de celles de Cegos. Elles travaillent sur l’intelligence collective, l’apprentissage par le cas concret et le jeu, et donnent une vision d’ensemble très dynamique des sujets traités. Enfin Cegos s’appuie sur l’Atelier 2 tonnes, qui est nommé d’après le niveau d’émission de CO2 que nous devons atteindre pour respecter l’Accord de Paris. Nous intégrons ces méthodologies partenaires dans nos formations car elles permettent d’appréhender rapidement ces enjeux complexes et systémiques. »

Quels sont les métiers ayant un impact sur la RSE ?

Les spécialistes

Le métier de Responsable RSE est présent dans les grands groupes et peut être rattaché à diverses fonctions comme le Responsable environnement ou le DRH. « Comme pour la Qualité il y a quelques années, il y a aujourd’hui des postes dédiés à la RSE, mais la tendance est que chacun intègre les enjeux dans son métier afin que la prise en compte devienne collective ».

Un trio de tête : services généraux, communication/marketing et la finance

Les Services Généraux, qui gèrent la température des locaux, la consommation d’énergie dans les bâtiments, le nettoyage etc., sont en première ligne car ils sont en charge de l’environnement de travail. Dès que l’on demande des mesures de sobriété aux entreprises, c’est vers eux que l’on se tourne.

Les métiers du commerce et du marketing ont également un rôle à jouer en rendant désirable une certaine sobriété de la société. « C’est un vrai bouleversement des pratiques pour ces professionnels », indique Carole Deschaintre. Ils doivent notamment intégrer le risque de greenwashing. Aujourd’hui, il est courant de se faire taxer de greenwashing et cela peut vraiment porter préjudice aux entreprises. », prévient Carole Deschaintre.

« Nous voyons également émerger une nouvelle tendance autour des métiers de la finance car de nouvelles réglementations imposent des reportings de plus en plus précis sur les engagements RSE des entreprises. Or les personnes travaillant dans la finance pratiquent déjà des normes assez similaires (normes IFRS). Ils sont donc à même de cadrer le reporting. », remarque Carole Deschaintre.

Tous les métiers concernés par la sobriété

« Les métiers liés à la conception de produits peuvent être concernés : un produit peut être plus ou moins vertueux, économe en matériaux, facilement réparable. Il peut être réutilisable ou pas. Il existe de nombreux enjeux autour de l’économie circulaire qui touchent tous les métiers. Toute la chaîne économique est concernée : au niveau des achats, on peut acheter local par exemple. De même pour la logistique : on peut décider de mutualiser les livraisons avec d’autres entreprises. L’idée est d’économiser les ressources à tous les niveaux. », conclut Carole Deschaintre.

Sobriété énergétique : comment réduire la consommation et les émissions de son entreprise ?

Savoir mesurer les consommations

Un guide de l’ADEME explique à ce propos les éco-gestes que chacun peut faire pour réduire sa consommation électrique et numérique (ex : limiter la climatisation et le chauffage, éteindre son ordinateur etc.). « On met l’accent aujourd’hui sur la sobriété numérique, mais son impact est relativement faible », remarque Carole Deschaintre manager d’Offre et d’Expertise QSSE et RSE chez Cegos. Le numérique représente environ 10 % de la consommation électrique du pays et 2,5 % de son empreinte carbone, selon une étude menée par l’Arcep.

« Pour aller plus loin, poursuit Carole Deschaintre, il faut réfléchir de manière globale au niveau de l’entreprise. Les responsables des Services Généraux ont un poids important en termes de gains énergétiques par rapport aux éco-gestes. Le décret tertiaire est fondateur en la matière. Il impose de réduire de 40 % la consommation d’énergie d’ici 2030, et jusqu’à 60 % d’ici 2050, pour les bâtiments dont la superficie est supérieure ou égale à 1000 m2. C’est un enjeu complexe ! Si on veut travailler dans une logique d’amélioration continue, il faut commencer par mesurer de manière pointue les consommations. On peut par exemple installer des systèmes de mesure sur les équipements estimés les plus gros consommateurs d’énergie. »

Cibler les investissements

« Avec cette vision détaillée, on peut choisir les investissements les plus pertinents car ils vont avoir un gros impact sur la consommation d’énergie de l’entreprise. De nombreuses aides existent aujourd’hui pour s’équiper, notamment de l’Ademe, ou les Contrats de Performance Energétique. Ils permettent de financer les investissements faits pour réduire la consommation énergétique de son entreprise. Il existe un guide pour l’amélioration continue : la norme ISO50001 qui est un système de management de l’énergie. L’idée étant d’aller vers la sobriété énergétique. Cegos assure à ce propos une formation sur le décret tertiaire. »

Mettre en œuvre la RSE 

La RSE est aujourd’hui incontournable ; Il ne s’agit plus de choisir s’il faut changer de pratiques mais choisir comment y parvenir.

La RSE est source de création de valeur en interne comme en externe. Elle est à la fois porteuse de business et socle de mobilisation des collaborateurs qui ont besoin d’être fiers de leurs entreprises (marque employeur…).

C’est une démarche collaborative et motivante qui engage tous les métiers et tous les individus.

Les concepts sont simples, la démarche logique et transversale. Les réponses apportées par chaque entreprise dépendent de son activité et de ses ambitions.

La RSE impose un changement de gouvernance (raisonner à long terme, élargir son périmètre d’acteurs, faire évoluer ses indicateurs de performance…) un changement des pratiques managériales (intégrer la RSE dans ses décisions, ses projets, la gestion des équipes…) comme un changement dans les pratiques au quotidien de tous les services, tous les métiers.

Formations RSE et Développement Durable en régions

    Les avantages CEGOS

    140 000 stagiaires
    formés chaque année

    96% de maintien de sessions garanties

    Nous réalisons 96% des sessions garanties.
    Il est possible que, pour des raisons pédagogiques, nous estimions que la session ne peut-être maintenue, nous vous proposerons alors de vous reporter sur une autre date à distance ou dans une ville proche.

    Habilitation consultants
    formateurs

    Les 1000 formateurs Cegos sont recrutés, formés et supervisés selon un processus Qualité d'habilitation spécifique. Trois éléments clés :


    • Expertise dans un métier, un domaine professionnel
    • Formation aux outils pédagogiques,
    • Supervision systématique par nos responsables pédagogiques.

    Résultat : 9,3/10 en note pédagogique. La référence sur le marché !

    Les avis stagiaires sont
    certifiés par Avis Vérifiés

    La gestion des avis clients par Avis Vérifiés de Cegos.fr est certifiée conforme à la norme NF ISO 20488 "avis en ligne" et au référentiel de certification NF522 V2 par AFNOR Certification depuis le 28 Mars 2014. En savoir plus