10 questions sur l'AFEST

La loi n° 2018-771 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dite « Loi Avenir » réforme en profondeur l'apprentissage et la formation professionnelle. Promulguée le 5 septembre 2018, elle impacte fortement les pratiques des entreprises, des salariés et des prestataires de formation.

Cette loi donne notamment une nouvelle définition de l’action de formation et reconnait la possibilité de suivre une action de formation en situation de travail. Mais qu'appelle-t-on Formation en situation de travail ? Quelles sont les conditions de mise en oeuvre de cette modalité ?

Cette FAQ a été construite à partir des questions posées par les participants au webinar Cegos « AFEST : pourquoi et comment se lancer ? ». Voir le replay de ce webinar.

1- L’AFEST qu’est-ce que c’est ?

AFEST est l’acronyme pour Action de formation en situation de travail.

La Loi Avenir du 5 septembre 2018 donne une nouvelle définition de l’action de formation. Une action de formation est désormais définie comme "un parcours pédagogique permettant d'atteindre un objectif professionnel. Il peut être réalisé en tout ou partie à distance. Il peut également être réalisé en situation de travail". ( Art. L. 6313-2).

Quels sont les critères légaux qui définissent une AFEST ?

4 critères légaux précisent les conditions de la mise en œuvre d'une action de formation en situation de travail (Décret n°2018-1341 du 28 décembre 2018) :

  • ANALYSE de l'activité de travail pour, le cas échéant, l'adapter à des fins pédagogiques
  • Désignation préalable d’un FORMATEUR pouvant exercer une fonction tutorale
  • Mise en place de PHASES REFLEXIVES distinctes des mises en situation de travail
  • EVALUATIONS spécifiques des acquis de la formation qui jalonnent ou concluent l'action

En résumé, une AFEST est un « parcours visant un objectif professionnel alternant phases de travail et de réflexion, accompagné, évalué et traçable ».

L’AFEST est-elle une nouvelle modalité ? L’AFEST n’est pas une nouvelle modalité de formation. Ce sont les critères qui la définissent qui sont nouveaux.

Quelle est la durée d’une AFEST ? Il n’existe pas de norme à ce jour, néanmoins de nombreux RF estiment qu’une action de type AFEST (organisation préalable, action, débrief) ne devrait pas être inférieure à ½ journée.

2- Quelle différence avec la formation informelle ?

Contrairement à la formation informelle, à la formation sur le tas ou le compagnonnage, l’AFEST est entourée d’un certain formalisme ; les critères légaux lui donnent une autre dimension et la consacrent comme action de formation à part entière.

Un parcours d’intégration peut-il être considéré comme une AFEST ? Ce n’est pas la thématique, ni la modalité qui définissent une AFEST, mais le respect des critères légaux.

Un atelier de co-développement peut-il être considéré comme une AFEST ? Ce n’est pas la thématique, ni la modalité qui définissent une AFEST, mais le respect des critères légaux.

3- Comment analyser l’activité qui va faire l’objet d’une AFEST ?

  • Pour analyser l’activité pouvant faire l’objet d’une AFEST, il faut se référer aux référentiels métiers compétences afin de repérer les situations de travail. Il convient alors de les analyser et de les aménager si besoin.
  • Les référentiels de compétences doivent être à jour et décrire les situations de travail réelles (au-delà du concept ou du travail préscrit)
  • Il faut sélectionner les situations de travail les plus critiques (5 à 10) pour lesquelles l’AFEST apportera une valeur ajoutée par rapport aux dispositifs existants. L’AFEST n’est pas nécessairement la modalité de formation la plus adaptée à telle ou telle situation de travail.

Cette phase d'analyse de l'activité ne doit pas être négligée; il peut être recommandé de se faire accompagner par un expert extérieur à l'entreprise.

4- Qui peut être formateur AFEST ?

  • Le formateur AFEST peut être un formateur, un tuteur, un référent métier ou un collègue expert du domaine.
  • La posture du formateur AFEST est différente de celle du formateur traditionnel ; ce n’est pas le « sachant » ; il ne montre pas, il explique et surtout il doit être en capacité d’échanger. Il doit donc être formé à l’ « explicitation debrief » afin de mener les phases réflexives dans de bonnes conditions pour l’apprenant.
  • A priori, il est déconseillé de recourir au manager pour être formateur AFEST : difficile pour le manager de prendre une casquette accompagnateur AFEST alors qu’il a la posture évaluateur ( vs droit à l’erreur)

Le formateur AFEST peut-il être extérieur à l’entreprise ? Il est tout à fait possible de recourir à des formateurs externes mais ils doivent parfaitement connaître le métier et les spécificités de l’organisation du travail.

AFEST est-il envisageable pour un groupe ? Un formateur AFEST peut accompagner un groupe d’apprenants, mais la phase réflexive et l’évaluation sont par définition individuelles.

Les formateurs AFEST doivent-ils être certifiés ? A ce jour, il n'y a pas d’obligation de certification pour les formateurs AFEST. Mais la probabilité est forte d’une demande de certification pour les référents AFEST (garants du respect des obligations légales)

5- Qu’est-ce qu’une phase réflexive ?

  • Une phase réflexive est un temps distinct de la situation de travail pendant laquelle l’apprenant prend du recul sur sa pratique : "j’ai réussi comment, j’ai échoué pourquoi".
  • Une phase réflexive est un entretien en face à face entre l’apprenant et le formateur AFEST, hors de la production, sur la base d’une grille d’analyse élaborée en amont.
  • Il n’existe pas de grille d’analyse type pour les phases réflexives : elles sont à construire, elles dépendent de la situation de travail.

Quelle est la durée d’un phase réflexive ? Une phase réflexive dure au minimum 30 mn. Mais la durée dépend de la situation de travail visée par l’action.

Comment réussir ces phases réflexives ? Il existe 2 principales conditions de réussite pour une AFEST: Revisiter l’organisation du travail afin que l’apprenant et son formateur AFEST bénéficient d’un temps dédié aux phases réflexives et former les accompagnateurs/formateurs AFEST à l’explicitation-debrief.

6- Quelle évaluation pour une AFEST ?

La phase d’évaluation est inhérente à l’action AFEST. Les grilles d’évaluation sont à construire en fonction de la situation de travail et des objectifs visés.

Pourquoi et comment s’assurer de la traçabilité d’une AFEST ? L’objectif est d’apporter la preuve du suivi de l’action par tous moyens (Protocole individuel de formation, photos, vidéo, grille de questionnement…) afin de fournir les éléments de preuve nécessaires au regard des obligations légales. Il est, par exemple, conseillé de suivre la réalisation de l’action en faisant émarger l’apprenant lors de la phase réflexive.

7- Quel est le rôle du référent AFEST ?

Il faut distinguer le référent AFEST du formateur AFEST. Le référent AFEST est l’architecte ensemblier de la démarche. Il est en charge de l’ensemble du dispositif AFEST, du design de l’ingénierie du dispositif de la coordination de la démarche avec l’ensemble des acteurs. Ce sont souvent les responsables formation, ou RH, qui jouent le rôle de référent AFEST.

Pourquoi recourir à un organisme de formation ? Ce rôle de référent AFEST peut être assuré par un partenaire extérieur, un organisme de formation. Ce dernier joue le rôle de tiers facilitateur et garant du respect des critères légaux. Il apporte également son expérience des dispositifs AFEST et son expertise en matière d’ingénierie pédagogique et en pilotage de projets de formation.

8- L’AFEST et le bilan à 6 ans ?

Le suivi d’une AFEST peut être comptabilisé lors du bilan à 6 ans dans la mesure où l’action suivie est « non obligatoire » ou autre « qu’une action de formation qui conditionne l’exercice d’une activité ou d’une fonction, en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et réglementaires » ( L 6321-2 ).

9- L’AFEST est-elle financée par les OPCO ?

  • Les OPCO ont notamment comme mission de promouvoir les AFEST dans le plan de développement des compétences, en particulier auprès des PME/TPE.
  • Certains OPCO envisagent le financement de dispositifs AFEST y compris pour des entreprises de plus de 50 salariés > rapprochez-vous de votre OPCO.
  • Plusieurs OPCO prennent en charge également les frais de diagnostic et d’ingénierie > rapprochez-vous de votre OPCO.

10- L’AFEST est-elle la modalité idéale ?

L’AFEST n’est pas forcément adaptée à toutes des problématiques formation.

En revanche, cette modalité "expériencielle" enrichit le champ des possibles et compléte ou soutient idéalement des modalités plus traditionnelles : présentiel, à distance... Notre conviction : l’AFEST est une formidable opportunité pour donner une nouvelle dimension à vos dispositifs de formation existants, un levier supplémentaire pour en renforcer l'efficacité.
Vous souhaitez initier la démarche ? Nos experts sont à vos côtés pour vous accompagner, contactez-les

Vous souhaitez aller plus loin ?

Inscrivez-vous à notre formation spéciale « AFEST : réussir la formation en situation de travail ».

Les experts Cegos vous accompagnent pour mettre en œuvre l’AFEST dans votre entreprise

Un projet en lien avec les évolutions actuelles de la formation ? Retrouvez notre dossier spécial "Réforme de la formation ou Contactez-nous