Assistante de direction, votre manager est brillant, et… insupportable !

Christine HaracheManager Offre et Expertise assistanat et assistanat de direction Cegos

Voici un témoignage dans lequel beaucoup d’entre vous vont se reconnaître.

Arianne Ounis est une jeune assistante de direction. Elle adore son métier qui lui donne beaucoup de satisfactions. Elle a la chance d’être la collaboratrice d’un manager brillant.

Au quotidien, ce n’est pas si facile d’assister un grand homme (ou une grande femme). Il est brillant certes, mais plutôt désorganisé. Lasse de subir, Arianne a décidé de s’affirmer.

Je vous laisse découvrir son histoire. N’hésitez pas à prendre la parole et à nous faire part de votre expérience. Avez-vous essayé de vous affirmer et de proposer un mode de collaboration plus efficace ? Avec quel résultat ?

Témoignage : avoir un manager brillant, et… insupportable !

© Shutterstock

Vous aimez votre travail, vos tâches variées et l’attention que vos collègues vous portent en tant que personne clé de votre service. Vous êtes incontournable et vous adorez ça, même si c’est parfois compliqué de tout concilier ! Vous vous rendez toujours disponible pour votre manager et aussi pour vos collègues, et vous vous dîtes souvent « si mon chef n’était pas si pénible, je serais la plus heureuse des assistantes… ».

Votre chef est brillant… il a des idées toutes les 5 minutes, une vision du business tout à fait pertinente, un relationnel incroyable, un carnet d’adresse gigantesque, il aime le terrain, manipule la calculette les yeux fermés, et en plus il est… charmant ! Charmant, et somme toute un peu manipulateur, il sait vous faire des compliments au moment opportun.

Si mon chef n’était pas si pénible, je serais la plus heureuse des assistantes…

Vous ne gérez pas son agenda ! Vous jonglez avec ses rendez-vous de dernière minute qui vous obligent à reporter ceux pris depuis des semaines. Quand vous avez besoin de le voir, c’est toujours après les autres. Et quand enfin vous arrivez à le coincer dans son bureau pour faire le point sur d’innombrables questions en suspens, vous êtes dérangée par un appel perso ou par un autre manager. Vous avez essayé les rendez-vous hebdomadaires, en général ça marche le premier mois, et puis, on revient aux vieilles habitudes.

Clairement, vous êtes plus qu’à sa disposition, et parfois, vous avez envie de lui dire « ce n’est plus possible ! ». Quand enfin il vous consacre du temps, c’est pour vous expliquer ses nouvelles trouvailles, passionnantes certes, mais finalement, toujours pas une minute pour le boulot.

Enfin, même si votre manager vous fait entièrement confiance, en vous associant notamment à des infos très confidentielles, il a tendance à tout vérifier, et ça a le don de vous énerver.
Parfois, vous espérez qu’il ne soit pas là de la journée car en fait, il est une vraie pile électrique et son mode est de travailler sous stress. Bien qu’il vous passionne, que vous soyez sur la même longueur d’onde et qu’il ait des qualités indéniables, vous sentez comme une énergie lourde et envahissante dès qu’il arrive, et qui vous pèse…

Grrrrree !! C’est décidé, à partir de lundi c’est vous qui allez mener la barque

Finis les points entre deux portes, l’agenda qui part dans tous les sens, et le peu de délégation.
A partir de lundi, vous vous imposez et vous prenez confiance en vous. Mieux, vous rééduquez votre manager. Vous lui dîtes enfin « non ».

Finies les demandes de dernières minutes urgentes… prioritaires et importantes, qui auraient pu être prévues et gérées sereinement. Vous lui proposez un nouveau mode de fonctionnement. Vous le questionnez sur ses affaires en cours afin de ne plus être dépassée et vous l’aidez à anticiper ; vous lui proposez même de participer à certaines réunions afin d’être pro active. Le stress d’accord, mais le bon stress uniquement !

Vous lui demandez de ne plus prendre de rendez-vous seul, sinon de vous appeler systématiquement pour vous en informer. Vous vous montrez déterminée…Vous planifiez deux points par semaine, comme ça, si l’un saute, vous avez encore un créneau pour vous, et vous en profitez pour faire un point de l’agenda. Pendant ces entrevues, si vous êtes dérangés, vous demandez gentiment à « l’intrus » de revenir…

Et puis, le top du top, vous lui préparez un dossier complet sur le dernier joujou à la mode qui permet de tout faire via un écran tactile, et vous le persuadez de l’acheter au plus vite convaincue de son utilité et de sa facilité d’usage. Avec ça, votre manager pourra gérer tout ce qu’il est possible de gérer à distance en vous tenant toujours informée !

Rendez-vous dans quelques semaines

A coup sûr, dans quelques semaines vous pourrez enfin apprécier tous ces changements et enfin vous organiser comme il se doit.

Vous vous sentirez utile, et surtout ravie de venir travailler en sachant que vous maitriserez une bonne partie de votre journée à l’instar de ce que vous avez toujours souhaité !

Alors rendez-vous dans quelques semaines. Je vous raconterai si j’ai réussi à m’affirmer et à mener la barque !

Ecrit par
Christine Harache
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire