Connaissez-vous la métaphore des gros cailloux ?

Christine HaracheManager Offre et Expertise assistanat et assistanat de direction Cegos

La métaphore des gros cailloux est souvent utilisée dans les formations sur la gestion du temps. Elle est très frappante et son message simple et fort reste présent à l’esprit. J’ai pensé qu’il serait intéressant de vous la faire connaitre ou de vous la rappeler en cette période de vacances. Mon souhait est qu’elle vous aide à prendre de bonnes résolutions pour la rentrée.

Il était une fois… un expert renommé qui tenait une conférence sur la meilleure façon de planifier son temps.

« Je vous propose une expérience » dit-il à son public attentif.

Il prit un grand bocal de verre et le remplit à ras bord de gros cailloux de la taille d’une balle de tennis. Puis il demanda à son public : « Est-ce que ce bocal est plein ? » Tout le monde répondit : « Oui ». « Bien », répondit-il « nous allons voir. »

C’est alors qu’il sortit un sac contenant des graviers et le versa dans le bocal.  Les graviers se faufilèrent entre les cailloux et remplirent le bocal. À nouveau, il posa la question : « Est-ce que le bocal est plein ? ». Le public, commençant à comprendre, répondit : « Non. » 

Il prit ensuite un sac de sable qu’il versa dans le bocal. Le sable, à son tour, se faufila entre les cailloux et les graviers jusqu’à remplir le bocal.
Il fit de même avec la bouteille d’eau qui était posée sur sa table et remplit à nouveau le bocal.

« Quel enseignement pouvons-nous tirer de cette expérience ? » demanda-t-il à son public. « Cette expérience montre que si l’on ne met pas les gros cailloux en premier dans le bocal, on ne pourra jamais les mettre tous. Il faut donc commencer par les gros cailloux avant de s’attaquer aux petits. »

Les gros cailloux sont nos priorités, les graviers, le sable et l’eau sont les tâches de moindre importance que nous avons tendance à faire passer en premier. Une fois la journée bien remplie de graviers, de sable et d’eau, impossible de faire rentrer nos gros cailloux.

Bien planifier sa journée de travail, c’est donc placer d’abord ses gros cailloux dans son planning.

Si l’on s’élève d’un degré, on peut se demander quels sont les gros cailloux de notre vie et si on les fait bien passer en premier.

Ecrit par
Christine Harache
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire