Efficacité formation : la charte des engagements réciproques

Mathilde BourdatManager Offre et Expertise Formation Cegos

Une formation n’est pas un « produit », un « objet » qui se suffit à lui-même. C’est une solution, dont les effets résultent d’une alchimie délicate, parce qu’elle s’insère dans un système complexe. Pour maximiser l’impact, il me semble intéressant d’explorer la piste d’une charte, qui permettrait à chaque partie prenante d’identifier quelle doit être sa contribution à l’atteinte des objectifs visés.

Interactions entre parties prenantes

On peut représenter ainsi  les interactions entre les parties prenantes:
Co-engagements

 

Commanditaire (s) :

celui qui porte la demande initiale. La difficulté étant qu’ils peuvent être plusieurs, avec des enjeux différents.

Chef de projet (CdP) :

celui qui qualifie la demande, élabore le cahier des charges, valide le dispositif et pilote l’action de sa conception à son évaluation. Il peut être également concepteur, ou bien déléguer la conception à un acteur interne ou externe.

Concepteur (s) :

celui- ou ceux- qui conçoivent les différents modules, présentiels ou distanciels, qui composent l’action. Ils peuvent être plusieurs, internes ou externes à l’organisation.

Animateur (s) :

celui ou ceux qui animent les modules présentiels ou à distance.

Manager (s) :

les managers directs des participants, éventuellement les autres managers concernés par les enjeux et les objectifs opérationnels de l’action.

Participant (s) :

c’est à eux qu’il revient d’apprendre et de transférer, personne ne pouvant le faire à leur place !

Charte des engagements réciproques

Voici en quoi pourrait consister la « Charte des engagements réciproques », pour chacun des grands maillons de la « chaîne de valeur ».

charte-des-engagements-reciproque

 

J'en oublie sûrement, vos suggestions sont bienvenues !

L'idée, au moins au début, c'est d'expliciter cette charte en toute occasion, avec toutes les parties prenantes. De l'avoir avec soi, et d'y revenir, à toutes les étapes clés du projet.

Et finalement, de l'utiliser pour créer une culture partagée de la formation, diagnostiquer les "failles" du système, l'améliorer, et créer plus de valeur.

 

Ecrit par
Mathilde Bourdat
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire