Etes-vous dans le Flow ?

Nathalie BouscasseConsultant manager

Rappelez-vous une journée où vous avez été totalement impliqué dans vos tâches. Une journée où vous vous sentiez sûr de vos compétences, prêt à prendre des risques et où vous n’aviez plus aucune notion du temps… ou, quand vous rentrez tard le soir avec la satisfaction du « travail bien fait ». Que s’est-il donc passé ?

Qu’est ce que le Flow ?

Cet état psychologique de courte durée, intense, proche du bien être, dans lequel votre motivation est au maximum se nomme le Flow.

Nous éprouvons alors une impression d’accomplissement, tout simplement parce que nous avons pu mettre en œuvre nos compétences. Les premières études sur l’état de Flow, ont été réalisées par un psychologue hongrois, Csikszentmihalyi , dans les années 70 et avaient pour finalité de cerner le plaisir ressenti par des artistes, en l’absence de stimuli externes.
Le Flow est donc synonyme de plaisir et se manifeste lorsque le défi de la situation est évalué comme étant égal ou légèrement supérieur aux compétences que la personne croit posséder.

Les individus sont donc plus heureux lorsqu’ils sont dans cet état de Flow, autrement dit dans un état de concentration absolue.
Les chercheurs l’expliquent ainsi : « ce que la théorie démontre, c’est que plus une activité fait appel à vos talents et plus vous prenez plaisir à l’exercer et à la réussir si elle comporte un minimum de défi ».
A contrario, 2 autres états sont possibles :

  • Lorsque nous sommes insuffisamment compétents pour réaliser la tâche demandée, c’est le stress et l’échec possible.
  • Si la tâche est trop facile à réaliser, nous prenons le risque de nous ennuyer rapidement et d’être apathique.

Les principes de base du plaisir au travail :

  • Le plaisir au travail ne vient pas sans efforts soutenus.
  • Le plaisir n’existe que s’il y a adéquation entre la capacité de l’individu et les tâches qu’il réalise.
  • Le plaisir au travail est effectif s’il y a un minimum de défi de manière à tester ses limites.

Comment atteindre l’état de Flow ?

Certes, l’état de Flow permet d’augmenter le bien être et la performance, mais ce n’est pas quelque chose de spontané : c’est un état transitoire et non permanent.
Il faut des attentes réalistes face aux résultats attendus et le manager de proximité peut jouer un rôle prépondérant dans les organisations. En jouant un rôle de coach auprès de son collaborateur, il permet :

  • Le repérage des facteurs clés de motivation,
  • Le repérage des compétences clés du collaborateur, tout en l’amenant à sortir de sa zone de confort,
  • L’aide dans le décodage de l’environnement et de ses enjeux,
  • Le développement de la confiance,
  • L’écoute et la prise en compte des émotions dans le travail,
  • La fixation d’objectifs clairement définis,
  • La réalisation de feed- back factuels, directs et immédiats,
  • La capacité à faire un retour d’expériences et à définir un plan de progrès.

Autant d’ingrédients pour favoriser un équilibre souple et permanent entre l’activité et les compétences de l’acteur et prévenir les risques psycho sociaux.

Et vous, êtes vous un manager facilitateur de Flow ?

Ecrit par
Nathalie Bouscasse
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire