Livre : "La boite à outils du micro entrepreneur"

Caroline SelmerManager Offre et Expertise Contrôle de gestion Cegos

La micro entreprise offre les avantages de la simplicité en termes de création et de gestion, ce qui permet à beaucoup de faire un premier pas dans le monde de la création d’entreprise. C’est toutefois une vraie entreprise qui doit trouver des financements, se faire connaître, avoir des clients, répondre aux exigences réglementaires… et donc se structurer.

J. Hellart et C. Selmer ont publié mi-octobre « La boite à outils du micro entrepreneur » pour vous guider. Ce livre fait partie de la collection des boites à outils chez Dunod, dont l’approche est pragmatique et opérationnelle.

Livre :

A qui s’adresse «  la boite à outils du micro entrepreneur » ?

Le terme de micro entreprise possède deux significations :

  • Tout d’abord, selon la définition de la commission européenne et de l’INSEE : « une micro entreprise est une entreprise occupant moins de 10 personnes, et qui a un chiffre d'affaires annuel ou un total de bilan n'excédant pas 2 millions d'euros ».
  • Plus spécifiquement en France, cette appellation désigne aussi une entreprise individuelle (personne physique) soumise au régime micro social et micro fiscal. Ce régime, limité en termes de chiffre d’affaires, offre l’avantage de la simplicité de gestion, des charges sociales et fiscales plus légères et la franchise de TVA.

Depuis le 1er janvier 2016 les auto entrepreneurs sont devenus des micro entrepreneurs. Mais à part la modification de leur appellation, rien ne change pour eux. En effet, la volonté d’uniformisation et de simplification de l’état pour les très petites entreprises (TPE), passe par la fusion des régimes auto et micro entreprises. Toutefois, malgré cette volonté affichée, cette fusion ne sera définitivement effective qu’en 2020.

Les apports de « la boite à outils du micro entrepreneur »

Ce livre permet de démystifier ce que beaucoup croient très compliqué, mais qui bien souvent n’est qu’une question d’organisation des tâches et d’identification des bons interlocuteurs.

Les outils présentés sont regroupés en 9 dossiers :

  1. Le projet : comme c’est à la fois un projet professionnel et personnel, il nécessite une véritable démarche projet, en plusieurs étapes, pour se donner toutes les chances de succès.
  2. micro entreprise : il est important d’en connaître les contours et les principales caractéristiques juridiques, fiscales et sociales.
  3. Le panorama des aides : les interlocuteurs administratifs sont divers, il est nécessaire de comprendre le rôle de chacun.
  4. Préparer sa communication : un budget est à prévoir pour la création graphique, l’impression, les achats d’espaces ou de fichiers, les déclinaisons sur support, …
  5. Préparer son installation : certaines opérations fondamentales conditionnent le lancement effectif de l’activité.
  6. L’approche commerciale : il s’agit d’être compétitif sur son marché en apportant aux distributeurs ou aux clients les avantages et services attendus.
  7. Défendre son projet : tout le monde n’a pas un tempérament de fonceur et cette stratégie n’est pas toujours la meilleure.
  8. S’organiser pour travailler seul : Travailler à son propre compte, sans collaborateur, est un changement radical de condition de vie professionnelle qui peut engendrer une certaine déstabilisation.
  9. Faire évoluer son activité : il convient de relancer un processus d’étude rigoureux afin d’avoir toutes les cartes en main pour se projeter vers de nouveaux horizons.

Pour aller plus loin :

Formation Cegos : Créer sa micro entreprise

Commander le livre La boite à outils du micro-entrepreneur

Ecrit par
Caroline Selmer
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire