Des podcasts pour apprendre

Mathilde BourdatManager Offre et Expertise Formation Cegos

« Mes cadres n’ont pas le temps de partir en stage, ce qui leur faut c’est un contenu à podcaster qu’ils pourront écouter au moment qui leur conviendra » disait récemment le directeur formation d’une grande entreprise. Explorons cette proposition.

Et tout d’abord, qu’est ce qu’un podcast ?

Un podcast est un fichier son ou vidéo que l’auditeur télécharge sur un site internet diffusant des podcasts. Lorsqu’il s’agit d’une vidéo, l’expression « videocast » est aussi usitée. Le terme podcasting est ainsi une contraction des mots i-pod (le lecteur MP3 d’Apple) et « broadcasting » (diffusion). Le téléchargement peut se faire sur un ordinateur, un lecteur MP3, un téléphone portable… Celui qui publie les podcast pour les rendre téléchargeables s’appelle le diffuseur. Souvent, l’auditeur prend un abonnement afin de télécharger automatiquement les fichiers des diffuseurs qui l’intéresse, par l’intermédiaire d’un flux RSS signalé par l’icône :

Podcast

Pour recevoir, lire et cumuler les abonnements, l’auditeur utilise un agrégateur, comme i-tunes par exemple. Pour créer et diffuser un podcast, le diffuseur utilise un logiciel, type Invicast par exemple (http://www.inwicast.com/fr)

Le podcasting fait déjà l’objet de nombreux usages pédagogiques. Il est ainsi très facile de podcaster des fichiers pour apprendre une grande variété de langues étrangères, y compris le coréen ou le mandarin. Signalons, par exemple, la possibilité de s’évaluer et de se former gratuitement à l’allemand par l’intermédiaire du site de http://www.dw-world.de/dw/0,2142,2616,00.html, cela existe aussi pour l’anglais, l’espagnol, etc...

podcast 2

Le podcast est utilisé par des enseignants et des formateurs, afin de donner envie à leurs participants d’apprendre et d’enrichir les contenus de leurs cours. Le site http://eslvideo.com, par exemple, met en ligne des vidéos gratuites pour apprendre l’anglais auxquelles le formateur peut ajouter des quizz, une transcription, des notes… L’apprenant peut aussi les utiliser seul en auto formation : le podcast peut ainsi être utilisé de multiples manières, pendant des phases de travail en autonomie ou bien au cours d’une formation présentielle.

Des cours ou des videocours universitaires sont mis en ligne. Voir ainsi le catalogue des cours directement accessibles sur le site de l’Université Ouverte Montpellier Languedoc Roussillon http://diffusiondessavoirs.uomlr.fr/balado , ou encore du site de l’Université Lyon 2 http://www.univ-lyon2.fr.

Une recherche active est actuellement menée en Grande Bretagne pour mesurer l’intérêt pédagogique des podcasts.

Voir à ce sujet la page AEF reprise par le site Educnet http://www.educnet.education.fr/dossier/baladodiffusion/aef.htm, dans laquelle on découvre également qu’HEC a lancé avec Apple un projet de campus numérique tourné vers le podcast. Aux Etats-Unis et au Canada, les podcast sont utilisés à destination des étudiants mais aussi comme moyen aisé de partage de pratiques pédagogiques entre  enseignants.

Parmi les utilisations du podcast ou du videocas lors de formations présentielles, citons : le visionnage d’interviews de professionnels, de situations réelles de travail, de réalisations de stagiaires ou d’étudiants, la possibilité de faire réaliser des podcasts par les  participants eux-mêmes, et de les utiliser ensuite pédagogiquement.

Voir ainsi les nombreuses applications proposées par Philippe Moiraud, enseignant en BTS Textile et Mode, sur son blog : http://moiraud.over-blog.com

Formateurs, à vos podcasts !

Ecrit par
Mathilde Bourdat
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire