Tendances en formation et développement des compétences

Mathilde BourdatManager Offre et Expertise Formation Cegos

Futurethink a publié en octobre 2009 un livre blanc intitulé "The future of Learning and Development". Cette étude est disponible gratuitement, après enregistrement sur le site. La traduction en français rend mal l'idée du "Learning" : il s'agit moins de se questionner sur le futur de la formation que sur le futur des apprentissages en entreprise. Je cherche encore la traduction française de la fonction "Learning and Development". L'expression - certes un peu longue- de "Environnements d'apprentissage et développement des compétences" me semble à ce jour la mieux appropriée (je suis ouverte à toute autre suggestion).

Il s'agit bien de créer les conditions pour que les personnes apprennent - en formation "formelle", au travail, dans leurs échanges entre pairs ou avec un tuteur... Voir à ce sujet un billet précédent.

Les éléments clés qui ressortent de l'enquête menée par Futurethink auprès de responsables d'un large panel d'entreprises nord américaines sont significatifs de ce que seront, dans un proche avenir - les enjeux de cette fonction - pas seulement chez nos collègues d'outre-Atlantique.

Les responsables interrogés occupent des postes au comité de direction, dans la fonction formation, ou de managers, dans des entreprises de tous secteurs et de toutes tailles (même si les très grosses, de plus de 100 000 salariés, représentent 39% du panel).

Voici comment les personnes interrogées voient le futur de la fonction "Learning and development" :

  • 74% considèrent que l'influence de la fonction "Environnement d'apprentissage..." va augmenter dans un futur proche (0-2 ans)
  • La majorité pense que la formation à distance sera au centre des dispositifs: 62% vont proposer des modules e-learning, 62% de l'apprentissage collaboratif en ligne (via des classes virtuelles,  par exemples), 55% des webinars (conférences en lignes).
  • 85% pensent que l'avenir est dans l'apprentissage collaboratif
  • 100% pensent que dans le futur  l'offre de formation sera constituée de "micro modules", qui leur semblent procurer des apprentissages plus précis et de meilleurs résultats.

Les développements du livre blanc incitent les responsables de la fonction "Environnement d'apprentissage et développement des compétences" à :

  • Faire évoluer les formations, pour qu'elles soient plus courtes, moins ennuyeuses (moins powerpoint!), avec des objectifs plus précis et davantage d'engagement des participants dans l'interactivité,
  • Mixer les modalités de formation pour que chacun puisse apprendre à sa manière et à son rythme,
  • Offrir des formations non seulement sur les compétences de base, mais aussi sur des sujets d'actualité qui aident les personnes à conduire leur activité ("to drive business").

Seulement pour nos collègues d'Amérique du Nord, cet avenir proche ? Je ne le pense pas. En France aussi, des entreprises - pas seulement des très grandes- sont en train de vivre cette profonde évolution.

Entrer par "ce qui aide à apprendre", non par la technologie

Ce n'est pas le recours aux technologies qui fait qu'il s'agit d'une évolution - il est possible de conserver un schéma très classique de formation en passant du présentiel au e-learning !

C'est le fait de passer de la question "comment les former" à la question "comment apprennent-ils": concevoir les dispositifs non seulement à partir des besoins de professionnalisation, pour aujourd'hui et pour demain, mais aussi à partir des stratégies et des rythmes d'apprentissage des personnes. Permettre à l'un de commencer par l'expérience terrain accompagnée, à l'autre de prendre du recul et de poser les concepts d'abord, à un troisième d'accéder "lorsqu'il en a besoin" à la connaissance nécessaire à l'action... Voilà ce que la technologie va faciliter - mais c'est l'ingénierie de formation qui donnera le cadre.

L'une des préconisations du Livre blanc de Futurethink me semble particulièrement précieuse. Elle s'adresse aux responsables de la fonction "Environnement d'apprentissage", et dit à peu près ceci : "soyez vous-mêmes des leaders qui donnent envie aux personnes d'apprendre, de grandir, de prendre de nouveaux défis".

Voilà une pensée encourageante pour la semaine qui vient !

Ecrit par
Mathilde Bourdat
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire