CPF l Co-financez les projets personnels de formation de vos collaborateurs

28/10/2021
CPF cofinancement

Si le CPF est un droit individuel, la loi encourage le co-investissement formation entre l’entreprise et ses salariés. L’entreprise peut donc décider de faire du CPF un élément de sa politique formation dans une logique gagnant-gagnant.

Sans s'engager dans la signature d'un accord collectif sur le CPF, elle peut tout simplement participer aux projets personnels de ses collaborateurs en autorisant le départ en formation sur le temps de travail. Elle peut également attribuer des dotations financières pour répondre à la demande d’un collaborateur ou de manière systématique pour tout ou partie de ses équipes.

 

2 options simples et rapides à mettre en œuvre

Téléchargez le guide pratique « CPF l Co-financez le projet personnel de formation de votre collaborateur »

 

Autorisez le départ en formation sur temps de travail

Votre collaborateur a un projet personnel de formation et veut mobiliser son CPF. S’il souhaite suivre cette formation pendant son temps de travail, il doit vous demander une autorisation d’absence.

  • L’intérêt pour le collaborateur
    • Il n’est pas obligé de poser de congés pour suivre la formation qui l’intéresse et bénéficie du maintien de son salaire pendant la durée de sa formation.
  • L’intérêt pour l’entreprise
    • Votre collaborateur paie sa formation avec ses crédits CPF.
    • Vous participez « en temps de travail » et vous bénéficiez de sa montée en compétences. Tout le monde est gagnant.
    • Autoriser un salarié à suivre sur son temps de travail la formation qu’il finance avec son CPF est la manière la plus simple d’envisager une co-construction CPF.
  • Précisions
    • La demande du salarié doit intervenir au minimum 60 jours avant le début d’une formation d’une durée inférieure à six mois et au minimum 120 jours pour une formation d’une durée de six mois ou plus. À compter de la réception de la demande, l’employeur dispose d’un délai de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L’absence de réponse de l’employeur dans ce délai vaut acceptation de la demande.

Accompagnez financièrement le projet formation en versant une dotation volontaire

L’entreprise peut participer au financement des projets personnels de formation de ses collaborateurs en versant des « dotations volontaires », à la demande d’un collaborateur ou en augmentant le « budget formation » de ses salariés pour les inciter à se former.

Une autre option est possible pour un CPF co-construit : le collaborateur utilise ses droits CPF et l’entreprise complète le financement.

  • L’intérêt pour le collaborateur
    • En cas de droits CPF insuffisants, le collaborateur peut solliciter son employeur pour qu’il complète.
    • Ces dotations ne sont pas soumises à cotisations, ni imposables.
  • L’intérêt pour l’entreprise

Communiquez en interne

Expliquez ces 2 options à vos collaborateurs : transmettez-leur la "version salariés" de ce Guide Pratique "Votre employeur peut participer à votre projet personnel de formation". Il est fait pour eux.

Aller plus loin

Retrouvez plus d'informations sur les stratégies possibles pour votre politique CPF sur notre page dédiée "Le CPF et l'employeur".