Le CPF et l'employeur

Le CPF est un droit individuel qui permet à la personne de financer sa formation tout au long de sa vie professionnelle. Il appartient à la personne. Cependant, l’entreprise peut décider d’en faire un élément de sa politique RH et Formation dans une logique gagnant-gagnant. On parle alors de CPF co-construit.
L’employeur peut ensuite décider de rester dans une démarche individuelle « au cas par cas » ou s’engager dans une négociation collective intégrant le CPF dans la politique formation de l’entreprise.

Vous êtes en train de réfléchir à votre stratégie CPF, 2 échéances sont à prendre en compte dans votre réflexion :
- Le report des heures de DIF, qui vient d'être prolongé jusqu'au 30 juin 2021.
- Le respect de vos obligations légales pour éviter les pénalités (abondement correctif CPF).

4 stratégies CPF sont possibles

CPF et employeur

 

  • Simplement communiquer sur le CPF,
  • Proposer un catalogue CPF « négocié »,
  • Participer financièrement en attribuant des dotations CPF,
  • Signer un accord CPF

1 Communiquer sur le CPF

Depuis sa création en 2015, 10,8 millions de comptes ont été activés; cependant, le CPF n’est pas encore un dispositif très clair pour tous. Or un des rôles des services formation est d’informer les collaborateurs des dispositifs de formation à leur disposition.

Quand communiquer ? Le rallongement du délai pour le report des heures de DIF au 30 juin 2021 (initialement prévue au 31/12/2020), est l'occasion de lancer une communication sur le CPF et mobiliser vos collaborateurs.

Comment communiquer ? Utilisez les outils mis à disposition par le Ministère du travail ou votre Opco, organisez des ateliers internes... Cegos met à votre disposition une fiche pratique, une infographie et une vidéo pour communiquer sur le CPF. N’hésitez pas à les diffuser en interne, ils sont faits pour vous !

A noter : Le CPF des agents publics est reste alimenté en heures, et son utilisation différe de celle du CPF des salariés. Pour communiquer sur le CPF au sein de votre administration ou établissement public, consultez notre page dédiée : le CPF dans la fonction publique, mode d'emploi.

Retrouvez toutes les informations sur le compte formation : qui sont les destinataires, comment sont calculés les droits, comment s'en servir, pour quelles formations...dans notre dossier spécial CPF.

2 Proposer un catalogue CPF « négocié »

Les employeurs peuvent proposer à leurs collaborateurs de bénéficier de tarifs spécifiques négociés avec leurs organismes de formation partenaires.
Ils peuvent alors mettre à disposition de leurs collaborateurs :

  • un catalogue négocié pour usage libre et volontaire, hors temps de travail,
  • ou un catalogue négocié qui peut être suivi en tout ou partie sur le temps de travail.

Nos équipes sont à votre disposition pour vous accompagner dans la construction de votre catalogue CPF : 250 formations Cegos sont éligibles CPF et disponibles en présentiel ou à distance.

3 Participer financièrement en attribuant des dotations CPF

Depuis le 3 septembre 2020, les employeurs peuvent participer financièrement et en ligne, au projet de formation de leurs salariés en leur attribuant des dotations.
"Attribuer une dotation" consiste à verser des droits supplémentaires sur les comptes formation des salariés. À réception du paiement, les dotations seront attribuées aux bénéficiaires ; qui peuvent alors les utiliser pour s'inscrire en ligne sur la formation de leur choix sur leur espace Mon Compte Formation.

4 types de dotations sont possibles.

  • Dotation volontaire : pour participer au financement d’un projet de formation.
  • Droits supplémentaires : pour mettre en œuvre un accord collectif prévoyant une alimentation plus favorable.
  • Droits correctifs : pour verser les 3 000€ de droits correctifs liés aux entretiens professionnels. Cette obligation est applicable à compter du 1er janvier 2021.
  • Dotation salariés-licenciés : pour verser les 3 000€ de droits à la formation liés à un licenciement encadré par un accord de performance collective

Zoom sur les dotations volontaires

Les dotations volontaires permettent à l’entreprise de participer au financement d’un projet de formation ou augmenter le « budget formation » des salariés pour les inciter à se former. C’est ce qu’on appelle le CPF co-contruit : le collaborateur utilise ses droits CPF et l’entreprise complète le financement si besoin.
Ces dotations ne sont ni chargées, ni imposées, ni plafonnées. Elles sont donc un instrument intéressant de politique RH.

Comment attribuer une dotation volontaire ?


L’objectif du portail entreprise EDEF est de simplifier la procédure, afin de permettre à chaque entreprise d’intégrer le CPF dans sa politique de formation et de compétitivité. Côté employeur, la procédure est simple : l'entreprise se connecte; saisit le numéro de sécurité sociale du ou des salarié(e)s pour lesquels elle souhaite faire des versements; saisit le montant et effectue le virement vers la Caisse des Dépôts. A réception des fonds, le compte du ou des salarié(e)s est crédité.

Toutes les informations sur ces dotations sont disponibles sur le portail EDEF (Espace Des Employeurs et des Financeurs). A noter : La possibilité d’abondement fléché vers une action de formation spécifique devrait voir le jour prochainement.

4 Signer un accord collectif CPF

Par accord d’entreprise ou de branche, l’employeur peut :

  • Définir une liste de formations éligibles au CPF
  • Définir un abondement (Cette possibilité d’abondement n’est pour l’instant pas opérationnelle sur le portail de la Caisse des Dépôts)
  • Et mobiliser les droits CPF de ses salariés avec leur accord explicite.

Retrouvez nos formations éligibles CPF

A lire également

Les billets de Mathilde Bourdat sur le blog formation-professionnelle :