La formation professionnelle continue : modalités et enjeux

La formation professionnelle permet aux organisations et aux personnes d’identifier les compétences dont elles vont avoir besoin pour s’adapter aux mutations du monde du travail.

En ce sens, La formation continue répond à des impératifs multiples.

La formation professionnelle : A quoi ça sert ?

  • renforcer son parcours professionnel,
  • s'adapter aux évolutions de son métier,
  • accompagner les changements de son organisation,
  • enrichir sa boite à outils de bonnes pratiques,
  • résoudre des problématiques ponctuelles
  • gagner en performances.

 

 

On trouve à travers la formation des leviers d’innovation qui donne les moyens aux personnes et aux entreprises de se former de manière accessible, c’est-à-dire au moment où les gens en ont besoin avec leurs propres préférences d’apprentissage.

Il s’agit de proposer la formation professionnelle comme une expérience stimulante, engageante, qui donne envie aux gens d’apprendre, et du coup de s’adapter par rapport aux mutations du travail.
Ré-enchanter la formation c’est permettre aux gens de devenir acteur de leur formation et aux entreprises de vouloir miser sur l’investissement en matière de formation.

Aujourd'hui, la formation professionnelle permet d'être performant dans son travail en développant des compétences techniques, comportementales ou sectorielles.

Le Baromètre Cegos 2017 de la formation professionnelle montre que la formation est aujourd’hui perçue comme une nécessité. 99% des salariés estiment qu’il est important de se former tout au long de la vie.

Utilisez votre Compte personnel de formation (CPF) pour acquérir de nouvelles compétences et évoluer professionnellement : toutes nos formations éligibles CPF

Les modalités de la formation professionnelle

Selon le Baromètre Cegos 2017, les modalités de formations en France sont multiples. Cependant, le mix gagnant revient au couple : digital + interactions humaines.

Dans les entreprises, les formations présentielles dominent toujours mais de moins en moins. L’enquête montre que 72% de la population étudiée a suivi des formations présentielles, 47% des formations à distance, 46% des tutorats et coaching et 44% des formations mixtes.

L’enquête montre que les salariés sont très satisfaits des modalités de formation continue qui combinent présence d’un formateur (en salle ou à distance) et échanges entre pairs.

Il existe chez Cegos plusieurs modalités de formations :

Les formations continue présentielles

Elles permettent à chacun de sortir du cadre de son organisation pour partager des pratiques, méthodes et outils afin de développer, à son rythme, de nouvelles compétences.

Le social learning

Il favorise les échanges entre collègues pour apprendre en situation de travail et répondre à des Problématiques précises au moment où elles se posent

Le digital learning

Il permet d’apprendre à son rythme et d’éviter de s'exposer au regard des autres ou pour trouver dans des blogs ou micros modules des réponses adaptées au problématiques du moment.

La formation digitale au service de la compétitivité

La digitalisation gagne du terrain en France, selon le Baromètre Cegos 2017 :
38% de l’offre de formation est digitale. On prévoit que ce chiffre atteigne 56% en 2020.

Les avantages de la digitalisation sont nombreux, à la fois pour les FRH/RF et les salariés.
Pour les premiers, le bénéfice est d’optimiser les coûts et de de former un plus grand nombre de salariés. A ce sujet, il est intéressant de connaitre les différentes conditions de financement d’une formation. Pour les seconds, le bénéfice est l’accessibilité de la formation à tout moment : cela remplace les supports papier, et permet d’accéder à des ressources supplémentaires sur une plateforme en ligne. Ainsi, il est nécessaire d’avoir des processus et des conditions d’inscription à une formation de plus en plus dématérialisés, notamment via sa propre gestion de son Espace client.

Cegos propose des solutions pour que la formation digitale soit au service de la compétitivité :

Conseil et stratégie e-learning

Un accompagnement à 360° pour repenser et optimiser votre stratégie e-learning, depuis l’analyse de vos besoins et enjeux (contenus existants et à créer, populations formées, habitudes et modalités d’apprentissage...) jusqu’à la conduite de projet (architecture de dispositifs blended, conception de modules sur mesure, création et animation de communautés...).

Solutions e-learning sur mesure et multi-devices

Une large palette de solutions multimédias (communautés, LMS...) spécifiquement développées pour chaque métier et problématique. Ces solutions de formation professionnelle sont disponibles en multi-devices (tablettes, PC, mobiles...).

Blended learning

Des dispositifs innovants permettant d’optimiser temps et budget en combinant différentes modalités pédagogiques (présentiel, distanciel ou informel), pour accélérer la montée en compétences.

Bibliothèque e-learning

Pour se former où l’on veut, quand on veut et au meilleur coût, 1600 références de formation à distance (modules e-learning, vidéocasts, visioconférences, parcours e-formations...) qui répondent à des objectifs différents d’apprentissage.

La formation continue, un avantage pour le salarié

Le 5 mars 2018, la Ministre du Travail présentait lors d’une conférence de presse les principales mesures et la vision du gouvernement de la formation professionnelle.

Parmi ces changements, certains ont pour objectif d’améliorer les processus d’apprentissage. Notamment en proposant des solutions nouvelles qui permettront le passage d’une logique de formation à une logique d’apprentissage.

Ces changements permettront également au salarié d’apprendre quand il veut, à la mesure de ses besoins.

L’évolution conjuguée des logiciels permettant la production de contenu ainsi que celle des LMS (Learning Management System) qui diffusent du contenu permettent d’envisager concrètement l’évolution de ce processus d’apprentissage. Cela encouragé par une redéfinition de la posture du Responsable de formation qui devient un facilitateur.

L’apprenant devient davantage acteur en analysant ses besoins et en choisissant les solutions d’apprentissage qui lui sont le plus adaptées.

Cependant, l’une des limites que l’on rencontre est que tous les salariés ne sont pas capables de la même autonomie dans la construction de son projet d’apprentissage.

La formation continue, un avantage pour l’entreprise

L’enjeu est à la fois d’adapter le plan de formation à la stratégie d’entreprise, mais également d’accompagner les évolutions du travail tant en termes de technologie que organisationnels ou sociologiques.

Ainsi, la fonction de formation doit incarner la transformation, l’innovation. L’acquisition de nouvelles compétences va dans ce sens tout en se préoccupant des compétences « transversales » telles que le travail en équipe, l’autonomie, la communication sous toutes ses formes avec son équipe, ses collègues, ses correspondants.

Toutefois, les finalités ne changent pas :

  • Contribuer à la performance de l’entreprise ;
  • Accompagner la trajectoire professionnelle des salariés ;
  • Maintenir l’employabilité des salariés ;

 

Il faut faire attention à ce concept d’employabilité qui masque certains risques.

En effet, l’employabilité est un processus dans lequel le salarié est acteur. Le salarié peut agir sur son parcours, c’est là l’intérêt premier de la libéralisation du CPF. Cette nouvelle version du CPF rend le salarié acteur entièrement responsable de son parcours.

Or, le risque est que cette mécanique s’opère de plus en plus en dehors de la sphère d’application professionnelle. Eloigné de la situation de travail réel, l’individu pourrait avoir de plus en plus de mal à transformer ses acquis en compétences réelles.

Retrouver nos experts et toute l'actualité de la formation professionnelle

loader ajax