Baromètre du numérique 2018 : équipement et usages

Philippe GerardManager Offre et Expertise Webmarketing et communication digitale

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ACERP) vient de publier son baromètre du numérique 2018. Quels enseignements en tirer ? On compte 89% d’internautes en France en 2018. Et 8 Français sur 10 se connectent quotidiennement. Le smartphone est aujourd’hui l’équipement le plus utilisé pour accéder à internet. Stables, les achats en ligne comme les échanges sur les réseaux sociaux ne progressent plus.

Voir l'infographie

Baromètre du numérique de l'ACERP, les faits marquants en 2018

Mobile First :

Les français délaissent les ordinateurs et même les tablettes ; les connections à Internet se font principalement depuis un appareil mobile.

  • 94% des Français sont équipés en téléphone mobile.
  • Trois Français sur quatre ont un smartphone.

Messagerie instantanée :

Avec +10 points par rapport à 2017, la messagerie instantanée s’installe dans les usages de la communication digitale de plus d’un français sur deux.

La fin de la télé ?

Pas encore, mais on passe autant de temps devant le petit écran que sur Internet (18 heures par semaine). Le poste de télévision est toujours plébiscité pour regarder des émissions de télévision en direct.

  • La vidéo et les films regardés sur Internet sont en forte progression (+2 heures par semaine).
  • 1 Français sur 4 est abonné à un service de vidéo à la demande (Netflix est passé par là…)

La Santé, sujet numéro 1 :

63% des français sont prêts à utiliser internet pour améliorer leur état de santé et transmettre des informations.

  • Un phénomène qui va dans le sens de la mise en place du dossier médical partagé.
  • Une personne sur sept échange au sujet de la santé sur les réseaux sociaux.

Si le service est gratuit, c’est que vous êtes le produit.

Les Français le savent mais… seuls 13% des internautes seraient prêts à payer pour accéder à des services sur internet, en échange de la garantie que leurs données personnelles ne seront pas utilisées. C’est aussi qu’ils ne se font pas beaucoup d’illusion sur la confidentialité des données :

  • Plus d’une personne sur deux est convaincue que des logiciels installés sur le téléphone mobile peuvent transmettre des informations personnelles sans en avertir l’utilisateur.
  • Et 77% des enquêtés pensent que le RGPD (Règlement général pour la protection des données) ne changera pas grand-chose à la situation…

Télécharger l'infographie du Baromètre du numérique 2018.

Voir l'étude complète du Baromètre du numérique 2018 de l'ACERP.

Ecrit par
Philippe Gerard
Manager chez Cegos, Philippe Gerard pilote les formations au Digital et mène des projets de transformation digitale.Il a également co-écrit "La boîte à outils de la Communication" aux éditions Dunod.
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire