Journée de la gentillesse : à prolonger

Nathalie Van LaethemManager Offre et Expertise Cegos

Et si nous prolongions la journée de la gentillesse (13 novembre) au travail ? Si nous en profitions pour être gentil toute la journée ? Pourquoi ? Parce que la gentillesse nous fait du bien, nous motive et nous donne des ailes. Alors, vous avez envie d’être gentil avec vous-mêmes ? Avec les autres ? Voici dix idées à suivre.

La gentillesse avec soi-même

Se faire du bien en étant d’abord gentil avec soi-même, c’est expérimenter un sentiment de bien-être dont nous sommes l’auteur. Voici trois pistes :

  1. Ecrivez sur plusieurs post’its cette phrase qui vous rappelle de faire preuve de gentillesse avec vous-même : « Qu’est-ce que je fais pour moi aujourd’hui ? ». Puis posez ces post’its sur votre ordinateur, votre bureau, dans votre sac à main, sur le tableau de bord de votre voiture etc.
  2. Stoppez vos pensées négatives et vos critiques lorsqu’elles surviennent : les voir mais ne pas s’y accrocher, ne pas les alimenter et passer à autre chose.
  3. Détendez-vous et relâchez vos tensions physiques dès que vous vous sentez fatigués ou surchargés, avec des exercices très faciles : marcher, boire un verre d’eau, parler avec un collègue, ouvrir son regard sur son environnement, sentir son dos sur le dossier de sa chaise, sentir ses pieds sur le sol, percevoir son environnement avec ses cinq sens (vue, ouïe, odorat, goût, toucher)…

La gentillesse avec ses collègues

En étant gentil avec vous-même, naturellement, vous penserez à être gentils avec ceux qui partagent vos journées : vos collègues. Voici cinq pistes :

  1. Regardez vos collègues comme si c’était la première fois, sans les a priori habituels. Il s’agit juste de les redécouvrir avec gentillesse.
  2. Préférez l’écoute à l’agressivité, ou à la réponse immédiate de défense.
  3. Acceptez avec respect les points de vue de vos collègues, même s’ils ne vont pas dans le même sens que vous, et même s’ils sont carrément opposés.
  4. Offrez un peu plus de pensées positives autour de vous : faites des compliments.
  5. Ravalez vos jugements négatifs avant même de les énoncer. Cela n’a jamais donné de maux de ventre !

La gentillesse collective

Nous recherchons tous un environnement agréable au service d’un bien-être collectif. La gentillesse est un des ingrédients de cette qualité de vie. Voici deux pistes :

  1. Consacrez le premier mail de votre journée à un mot gentil à toute votre équipe ou aux membres de votre service.
  2. Improvisez un rendez-vous de la gentillesse avec toute votre équipe : dès le matin ou à midi, lors d’une pause ou au déjeuner. Donnez le ton et laissez chacun s’exprimer sur cette journée, ses pistes pour être gentil.

 

Et vous, que faites-vous pour vous aujourd’hui ?

 

Couverture du livre

Ecrit par
Nathalie Van Laethem
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire