Cegos est à vos côtés et vous accompagne pour réussir votre télétravail - Découvrez nos modules e-learning gratuits

Fiche Métier : Chargé de communication

Qu’est-ce qu’un Chargé de communication ?

Le chargé de communication (CC) est le porte-parole de l’entreprise pour laquelle il travaille. Dans cette optique, il doit diffuser une image destinée à promouvoir la notoriété de la société sur le long terme. Cette image se doit d’être positive et solide tout en mettant à l’honneur les projets, les activités ou encore les équipes.

Au-delà de la notoriété de l’entreprise, le CC va également améliorer la visibilité de celle-ci et donc par la même occasion son chiffre d’affaires. Il se charge des plannings des actions mises en œuvre (Quand ? Combien de temps ?).

Quel est son rôle ?

Véritable touche-à-tout, le CC crée des supports ainsi que des outils de communication performants et efficaces. Il met en place les actions qui s’inscrivent dans la stratégie de communication globale en interne (vers les salariés) comme en externe (vers les parties prenantes).

Son champ d’action est très vaste. Il peut s’occuper de la communication commerciale, de la communication interne, de la communication événementielle, du digital (réseaux sociaux, corporate) de la communication institutionnelle (qui vise à améliorer l’image de l’entreprise), etc.

Quelles sont ses missions ?

Le chargé de communication assure les différentes formes de communications dans l’entreprise. Ses missions sont multiples et variées, c’est pourquoi on le retrouve aujourd'hui dans les structures privées comme les PME/PMI, les TPE et les start-up. Le métier peut également s’exercer au sein des grands groupes où il s’occupe des problématiques BtoC : Business to Consumer, pour s’adresser à un public de particuliers ou BtoB : Business to Business, pour viser un public d’entreprises. Il a aussi la possibilité d’intervenir dans des structures publiques telles que les associations ou les institutions.

Il faut savoir que les missions du chargé de communication varient selon l’organisation et la taille de l’entreprise.

Missions pour des grandes entreprises

Au sein de grandes structures, le CC travaille sous la tutelle du directeur de communication. Il peut aussi intégrer les équipes du service marketing et/ou les équipes internet. Il peut être dépendant d’un autre service comme les ressources humaines dans le cadre d’un poste en communication interne.

Le chargé de communication fait partie intégrante de l’équipe de communication et prend en charge un seul axe spécifique de la branche communication, tout en collaborant avec ses collègues qui eux, s’occupent d’autres expertises. Après que la direction ait défini la stratégie de communication, le CC doit concevoir, puis diffuser les différents supports de communication.

Missions pour des structures de taille moyenne

Dans une structure plus modérée, l’assistant de communication est le seul référent auprès de la direction. Il intervient d’une manière transversale sur tous les métiers. Les missions qui attendent le CC au sein de ces structures requièrent des compétences en publicité, en print, éditoriales, en relations presse, digitales, en RSE, en relations publiques, etc. Cette liste est loin d’être exhaustive.

Qu’il s’agisse de petites ou de grandes entreprises, le chargé de communication contribue pleinement à l’action et à l’efficacité du département communication. Pour cela, la communication orale et écrite semblent être la solution la plus adéquate.

Communication en interne

En interne, la personne peut être comparable à une courroie de transmission entre le personnel et la direction. Elle fait circuler les informations nécessaires de la direction vers les collaborateurs et vice-versa. Son objectif est de rassembler, d’informer et de motiver les employés. Le CC se charge, de A à Z, du suivi du plan de communication interne. C’est lui qui entre en scène dans l’organisation d'événements comme les départs à la retraite, les conventions, les réunions, les fêtes de fin d’année, les séminaires, les réunions, les soirées de gala ou encore les journées de team building.

Il met en place les outils qui améliorent les échanges en interne : intranet, baromètre d’opinion, note d’information, journal interne, enquêtes de satisfaction, études quali-quantitatives, etc. Il peut gérer les situations de crise qui peuvent se manifester au sein de la société : accident de travail, licenciement collectif, etc. Le cas échéant, il doit trouver les bons arguments pour apaiser ses interlocuteurs.

Communication en externe

Pour faire la publicité de l’entreprise à l’extérieur, il est amené à communiquer vers les publics : usagers, acheteurs, journalistes, distributeurs, etc. Il doit faire connaître l’identité, les activités de l’entreprise ainsi que les produits qu’elle commercialise.

Le CC doit pour cela réaliser des supports d’information ou promotionnels tels que les plaquettes publicitaires, les dépliants, les brochures, les folders, les dossiers et communiqués de presse. Le but étant de se faire connaître par tous les moyens, il peut organiser et participer à des événements tels que les journées portes ouvertes, les foires, les salons, les visites d’entreprise, etc.

L’assistant de communication fait également office d’interface entre l’entreprise et les médias de proximité. Il assure notamment le suivi des relations avec les partenaires et les médias. Il gère les budgets inhérents à sa fonction et entame les négociations avec les prestataires.

Par ailleurs, l’agent s’occupe de tout contenu rédactionnel, qu’il s’agisse d’un journal interne ou les newsletters, etc. Autrement dit, il se charge de la communication digitale de l’entreprise : la mise à jour du site web ou encore la gestion des réseaux sociaux (Twitter, réseaux professionnels, Facebook, etc.).

Quelles sont les compétences requises pour devenir chargé de communication ?

Son savoir-faire

Le chargé de communication doit être à l’aise avec les outils informatiques comme les logiciels de bureautique (OpenOffice et Pack office). Il doit également savoir maîtriser des logiciels graphiques parmi lesquels Illustrator, InDesign, Photoshop ou Xpress. Il doit se familiariser avec la suite Adobe pour la mise en page et la gestion d’image. Il doit travailler sur le référencement naturel du site sur les moteurs de recherche.

De nos jours, le CC doit savoir gérer le fonctionnement des principaux leviers numériques (performance, contenu, e-mailing, SEO, publicité online) et doit être à l’aise avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC : réseaux sociaux, web, blog). C’est le minimum requis. La pratique de plusieurs d’entre eux peut s’avérer intéressante.

Le chargé de communication doit être capable d’animer un groupe de travail pour ne pas rencontrer de débordements.

Son savoir-être

Polyvalent, le chargé de communication peut être présent dans presque tous les domaines. Des fois, il peut devenir rédacteur, fabricant. D'autres fois, il peut s’improviser stratège ou producteur. À l’écoute de ses collègues, il a un goût prononcé pour l’échange et l’apprentissage.

Le CC doit avoir une bonne connaissance de l’entreprise, sa culture, son histoire, son identité, ses concurrents, ses produits et ses métiers afin de reformuler correctement ses besoins.

L’agent doit avoir le sens du contact en vue d’homogénéiser les relations entre les différentes équipes de l’entreprise et les partenaires. Il doit également posséder un sens créatif pour la mise en œuvre de nouveaux projets. Le CC travaille sur la conception, mais aussi sur la réalisation des différents supports. Il peut être utile dans la conception d’un spot publicitaire. Et là, les bonnes idées sont nécessaires pour se démarquer de la concurrence !

Le chargé de communication doit disposer d’une forte capacité d’adaptation lors de la réalisation des projets, car il est tenu de respecter des contraintes liées à l’organisation et au temps. Il doit être réactif face aux situations de crise et pour faire face aux médias. Il doit donc savoir s’exprimer parfaitement à l’oral comme à l’écrit.

Curiosité, rigueur, sens de l’initiative, souplesse, empathie, diplomatie et pragmatisme font partie de son vocabulaire. Le CC doit toujours s’informer et s’imprégner des nouvelles évolutions pour être à la page. Notamment, dans le cadre de la mondialisation des échanges digitaux, il doit pratiquer plusieurs langues étrangères, dont l’anglais qui est la langue la plus utilisée dans le milieu professionnel. Cela lui permet également de se projeter de plus en plus vers l’international.

Comment devenir chargé de communication ?

Le métier de chargé de communication compte de plus en plus d’adeptes. Et pour cause, il est fait d’échanges et de rencontres. C’est un métier vivant qui requiert de la souplesse et de la réactivité. Il éloigne voire supprime l’ennui et la routine.

L’idéal est d’être titulaire d’un diplôme de niveau Bac+5 en communication (qui est à privilégier), une licence en communication et information, un diplôme dans une école spécialisée en communication. Devant le nombre évolutif de concurrents, un Bac+2 ou un Bac+3 ne sont plus d’actualité.

Les jeunes diplômés sont souvent dépassés par la recherche d’emploi dans cet univers concurrentiel. La meilleure option est et reste de vous spécialiser dans un domaine porteur ou de suivre une formation professionnalisante, qui sera votre passe-partout pour l’emploi. Les formations universitaires en communication et information débouchent le plus souvent sur des fonctions de communication externe, corporate, qui sont prisées en entreprise.

Enfin, les cursus offrant une grande pratique du digital sont très appréciés, car ils répondent à une demande du marché qui est en constante évolution. Vous pouvez, par exemple, suivre notre formation Chargé de communication. L’enjeu de cette dernière est de découvrir et de se familiariser avec les nouveaux outils de communication.

Pour compléter vos connaissances sur ce sujet