Réforme de la formation 2018 : le webinaire est en ligne

Mathilde BourdatManager Offre et Expertise Formation Cegos

Dans un webinaire du 12 décembre 2017, ma collègue Sophie Pagès et moi-même avons décrypté pour vous les orientations données par le Gouvernement à la réforme, et les évolutions possibles du système de formation professionnelle.

Les enjeux sont d'importance, économiques et sociétaux. Il s'agit de se doter d'un système de formation professionnelle et de certifications qui permette aux citoyens de notre pays de participer pleinement, en acteurs autonomes de leurs parcours professionnels, à la nouvelle économie en émergence.

Importance des compétences transversales, besoin fort d'accompagnement des plus vulnérables, évolution rapide des métiers, nouvelles modalités de développement des compétences... le document d'orientation du Gouvernement prend en compte de nombreux paramètres.

Le constat de l'existant

Des constats critiques à propos de notre système de formation et de certification, ont été formulés notamment dans le rapport de l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) "Bilan d'étape du déploiement du CPF" (2016) et dans celui du Conseil National de l'Emploi, de l'Orientation et de la Formation Professionnelle (CNEFOP) sur le CPF et le CEP, publié en 2017.

Ressortent de ces rapports les difficultés de mobilisation du CPF, l'illisibilité du système de certification et du lien certification - formation, le manque d'autonomie de fait des personnes qui souhaitent mobiliser leur CPF...

Au final, le CPF a trouvé son public, mais sans modifier en profondeur les pratiques des acteurs. La "plus-value" limitée des listes de branche et régionales n'a pas permis d'orienter l'offre vers les besoins issus de l'évolution du tissu économique.

Les CPF réalisés par les salariés ont dans une très grande majorité visées des certifications inscrites à l'inventaire.

"Ce poids des certifications courtes et transversales rapproche le CPF de son prédécesseur, le DIF (...). Il peut légitimement interroger au vu de l'objectif de qualification et de sécurisation des parcours professionnels (...)".

Le rapport de l'IGAS comme le tome 2 du Rapport Automatisation Numérisation et Emploi du Conseil d'Orientation pour l'Emploi (COE) pointent l'obsolescence de notre système de certification.

"Il est temps", écrit enfin l'IGAS, "d'améliorer la régulation financière du CPF en lui donnant une dimension nationale et interprofessionnelle".

La perspective d'une transformation systémique

Le document d'orientation du Gouvernement vise une transformation en profondeur, qui touche les acteurs, les dispositifs,  les financement, et l'offre de formation.

Il s'agit de modifier les mécanismes de régulation de l'offre de formation et de certifications, de rediriger les financements, de désintermédier l'accès à la formation.

Mais bien sûr, la négociation ne fait que commencer, et nul ne peut préjuger de son aboutissement.

Pour voir le webinaire en replay, c'est ici : "webcorner spécial Réforme". Nous continuerons à vous tenir informés !

A bientôt !

Ecrit par
Mathilde Bourdat
En savoir plus
newsletter image

Recevez nos newsletters

Formation, Management, Commercial, Efficacité pro

S'inscrire