Fiche métier : Chef de projet

Qu’est-ce qu’un Chef de projet ?

Le chef de projet (CDP), dans le métier de la gestion de projet, est également connu sous le nom de manager de projet ou en anglais project leader ou project manager. C’est la personne qui organise et conduit les différentes phases du projet dont il en assume entièrement le management. Il doit être capable de s’adapter à toutes les situations aussi difficiles soient-elles.

Quel est son rôle ?

Sous la responsabilité d’un directeur de projet, le CDP englobe plusieurs rôles dans l’entreprise : concepteur, contrôleur, coach, expert et orateur. Il est le garant de la réussite d’un projet. Son rôle fait appel à des compétences techniques, à une excellente capacité relationnelle, mais aussi à l’expérience qu’il va acquérir au fil du temps.

La gestion d’un projet par le CDP

Dès lors que le projet, le budget ainsi que le calendrier sont définis, le chef de projet entre en action. Il doit gérer et contrôler le travail d’une manière efficace. Le CDP est tenu pour responsable dans le cas où le contenu du projet n’est pas bien défini ou que le projet n’est pas bien planifié. Son rôle est donc déterminant au sein de l’entreprise.

Premier responsable du cahier des charges

Le CDP doit prendre en charge la répartition des ressources en termes de matériel et de main-d’œuvre afin d’aboutir à une solution optimale et de moindre coût. Il doit gérer le projet en se référant au cahier des charges (depuis la recette utilisateur jusqu’à son déploiement). En terme plus simple, il doit suivre de près la conception du projet depuis le début jusqu'à l’aboutissement : définir la stratégie à adopter, fixer les objectifs, trouver les financements nécessaires pour un résultat rapide/efficace et planifier une meilleure organisation.

Se conformer aux besoins du client

Le chef de projet doit, par ailleurs, livrer le projet suivant le niveau de qualité demandé par le client. Il est également tenu de garantir la rentabilité de ce dernier et d’assurer le suivi auprès de sa clientèle. Il doit s’impliquer dans différentes tâches spécifiques pour le bon déroulement du projet telles que :

  • Arranger des négociations avec les fournisseurs en rapport avec les prestations
  • Collaborer et faire progresser les professionnels qui participent sur ledit projet
  • Contribuer à l’élaboration des réponses aux appels d’offres
  • Vérifier les niveaux d’engagements stipulés dans le contrat

Quelles sont ses missions ?

À la tête d’une équipe, le chef de projet fait office de leader. C’est le chef d’orchestre par excellence ! En effet, il orchestre tout et à l’avance. Le CDP a pour mission principale de maintenir l’intérêt et la motivation de chaque intervenant. Il doit pour cela mettre en place des conditions de travail satisfaisantes en interne et un cadre favorable à la créativité. Il peut également intervenir dans le domaine de la communication.

Maîtrise des outils dernier cri

En tant que porte-parole de l’entreprise, c’est le chef de projet qui collabore avec les équipes externes via mail, les réseaux sociaux (il se peut que cela arrive) et les différents portails. Pour ce faire, il doit maîtriser parfaitement les différentes techniques, services et systèmes innovants pour pouvoir mener le projet à terme. Il n’est pas rare que des formations puissent avoir lieu.

Ses missions par rapport aux processus

En premier lieu, le CDP élabore la forme du projet via une feuille de route en y mentionnant une prévision à court, à moyen et à long terme. C’est également lui qui diffuse les informations afférant au projet à toutes les parties prenantes ainsi que les dirigeants pour les tenir informer de toutes les éventuelles avancées. Cette option est nécessaire pour obtenir leur soutien et leur approbation sur un projet en cours.
Par ailleurs, il est à même de trouver les idées innovantes et la solution adéquate pour la bonne marche de l’entreprise. Effectivement, il fait partie des personnes qui doivent connaître les aléas du projet en cours. Grâce à son expertise professionnelle et à sa grande capacité de négociation, le chef de projet peut contacter des sponsors. Ceci dans le but d’obtenir les financements nécessaires aux meilleures conditions disponibles sur le marché.
Le CDP peut également organiser des ateliers durant lesquels les clients peuvent prendre part. Les deux parties auront ainsi l’opportunité d’établir des échanges (avec des critiques et des remarques) afin d’améliorer l’adaptation et l’évolution du projet. Le project leader doit se mettre à la place des clients pour pouvoir voir le projet final selon leur point de vue.
Il faut savoir que l’ampleur du projet dont le CDP a la charge varie en fonction de son expérience. Le chef de projet « junior » est habilité à travailler sur un projet de taille réduite. Tandis qu’un chef de projet mono-entreprise global sera en charge d’un projet concernant plusieurs branches de l’entreprise avec des responsabilités plus importantes

Ses missions par rapport au personnel

Le chef de projet est amené à agir de manière transversale au sein de l’entreprise et ceci à tous les niveaux. Pour espérer « engager » les membres de son équipe dans leur travail, il doit lui-même être impliqué. Il doit croire au succès du projet qu’il pilote et montrer que les objectifs sont faciles à atteindre, malgré les difficultés rencontrées en chemin.
Le project manager doit alors former les équipes en conséquence, définir les fonctions et planifier les différentes tâches de chacun. Il doit leur accorder une grande confiance. Et qui dit équipe dit fusion de plusieurs personnes pour accomplir un but commun, donc les conflits peuvent parfois exister. Dans le cas échéant, le CDP ne doit jamais prendre parti ni éviter de les traiter en pensant que cela va s’arranger avec le temps. Il doit toujours être à l’écoute et privilégier la communication.
Le chef de projet doit pousser son équipe à se surpasser, car une équipe soudée et harmonieuse est la base de la réussite d’un projet.

La technique des éprouvettes pour motiver son équipe

L’emploi des éprouvettes permet de visualiser le niveau de motivation et de cohésion du groupe de travail. Usées régulièrement du temps 1 au temps 5, les éprouvettes aident à favoriser un climat optimal entre les différents partenaires. Elles permettent de dépister facilement et rapidement une baisse de motivation et donc de la résoudre à temps.

Comment procéder ?

Il faut trouver le meilleur moment, c’est-à-dire lorsque le chef de projet et le groupe sont disponibles pour aborder les questions. Le temps de validation et les retours sur l’action demandent du temps. C’est le CDP qui identifie la thématique sur laquelle devra se porter l’évaluation comme le respect du planning et des objectifs, le rapport avec les utilisateurs, le climat de travail, la collaboration entre collègues, etc.
Il faut dessiner une éprouvette (située entre -3 et + 3) pour chaque thème traité. Le point de vue de l’équipe est compté en fonction des chiffres obtenus individuellement

Les compétences requises

Il faut savoir qu’un chef de projet représente le projet en interne comme en externe. Il doit donc être capable de présenter ses idées, ses arguments et ses résultats aux clients comme à son équipe. Le projet repose en grande partie sur sa capacité de communication et entièrement sur sa capacité managériale. Ceci implique les rapports écrits et les rapports verbaux. Il doit respecter la politique de son entreprise tout en y apportant sa touche personnelle.
Le manager de projet doit disposer d’un minimum d’aptitude en matière de gestion de projet pour pouvoir exceller dans son métier. Mais ce métier ne se résume pas aux simples aptitudes. Il requiert également des compétences techniques bien précises. Au contraire des aptitudes qui viennent de manière innée, la connaissance technique s'acquiert et s’améliore tout au long du parcours professionnel.
Il faut savoir que le CPD a suivi la formation appropriée au sein d’un Master spécialisé. Il doit avoir en sa possession une expérience d’au moins 5 ans dans les métiers du conseil et du développement. Il doit se montrer à la hauteur avant de se voir confier n’importe quel projet. Et une fois qu’il a fait ses preuves, il peut s’attendre à de réelles évolutions.
Le poste de chef de projet est souvent octroyé à des personnes ayant déjà au moins une fois occupé cette place dans une autre firme. Cependant, on peut accéder à ce poste en succédant à un ancien chef de projet.

La formation pour devenir Chef de projet

Pour atteindre le métier de chef de projet, il est recommandé de suivre une formation universitaire auprès des écoles d'ingénieur ou des universités.
Nous mettons à votre disposition une formation Chef de projet qui aboutit à une certification éligible au CPF.
Pour ceux qui désirent s’y lancer, voici les avantages qui peuvent en découler. Ce cycle de formation leur permettra de se familiariser avec les outils de gestion de projet. Par la même occasion, les participants peuvent s’imprégner des différents comportements qui font un chef de projet fiable, efficace et performant.

Découvrez notre formation Chef de projet qui vous permettra d'atteindre vos objectifs.

Pour compléter vos connaissances sur ce sujet