Cegos est à vos côtés et vous accompagne pour réussir votre télétravail - Découvrez nos modules e-learning gratuits

Fiche Métier : Responsable RSE

Qu’est-ce qu’un Responsable RSE ?

La RSE ou Responsabilité Sociétaledes entreprises est un enjeu de taille pour toutes entreprises. Ce concept agitdirectement sur leur notoriété et sur leur performance. Il est devenu, depuisquelque temps, un outil de management, de communication, et de développementpour les entreprises. Désormais, les entreprises ne se focalisent plusuniquement sur leurs profits, mais engagent un comportement responsable associéà l’obtention de ces profits et aux impacts des activités sur l’environnement,les hommes, la collectivité

Actuellement, la préservation del’environnement est au cœur de toutes les préoccupations.  L’urgence liée au réchauffement climatiquemais aussi l’importance de la transition énergétique, la préservation de la biodiversité,des ressources sont autant d’enjeux clés mondiaux.  Plus globalement les 17 objectifs dedéveloppement durable intègrent également la lutte contre la pauvreté et lafaim, l’éducation et la santé, mais aussi le travail décent, les modes deconsommation et de production durables.

Les entreprises, actrices du développement durable, se doivent d’intégrer préoccupations sociales, économiques et environnementales dans leur  gouvernance. En assumant leur impacts sociétaux. Et c’est justement là que le Responsable RSE intervient.

Le Responsable RSE (RRSE) connaît une autre appellation, à savoir directeur du développement durable. Il est chargé de piloter les actions engagées par l’entreprise, mesurer leurs effets et valoriser l’image de l’entreprise. On lui demande d’identifier les parties prenantes de l’entreprises, d’écouter leur besoin, de  définir et de coordonner l’ensemble des actions à entreprendre pour se conformer aux normes imposées en termes de développement durable mais aussi pour répondre aux attentes des parties prenantes clés.
On parle ici d’une transition écologique, sociale et économique. Grâce à ce professionnel, l’entreprise engage une démarche d’amélioration continue et de prévention. Elle devient responsable, raisonnant sur ces impacts sociétaux à court et long terme.

Quel est son rôle ?

Son périmètre d’action est large. Cevéritable touche-à-tout est un pilier de l’entreprise. Son rôle ne se résumepas seulement à s’adapter aux obligations juridiques qui sont appliquées, ildoit aussi et surtout convaincre le comité de direction d’investir dans lecapital humain, de s’engager vis-à-vis des parties prenantes et d’agir enfaveur de l’environnement. 

Comme chaque manager le ResponsableRSE doit montrer l’exemple. Il a un comportement éthique et transparent.

C’est un manager transversal quifonctionne pour et avec les parties prenantes, pour et avec les métiers del’entreprise

Il revient donc au Responsable RSE d’aider la direction à définir et déployer une stratégie  RSE dans tous les métiers de l’entreprise Il doit convaincre des bénéfices de cette approche, apporter des preuves, des données factuelles. Il aborde la RSE à la fois sous l’angle de la maîtrise des risques, mais aussi de l’opportunité de faire évoluer l’offre de l’entreprise pour qu’elle réponde mieux aux attentes actuelles des clients. Il insiste pour un marketing responsable, des activités commerciales plus éthiques, des RH impliqués dans la QVT, une logistique plus propre etc..
Il analyse la concurrence et le marché puis convainc la direction de saisir la RSE comme une opportunité de se différencier sur le marché et de développer en interne et en externe une image d’entreprise responsable.

Utiliser différents outils de la RSE  

Fiches Métiers de la Responsabilité Sociétale des entreprises - Responsable RSE

Pour atteindre ses objectifs, le Responsable RSE se sert d’outils de la RSE. Ces derniers permettent à l’entreprise de mieux quantifier leur rentabilité et leurs actions liées au développement durable. Le RRSE utilise la matrice de matérialité,  l’ACV ou Analyse de Cycle de Vie, le bilan carbone,  les analyses de risques , les enquêtes auprès des parties intéressées, etc. Il travaille en étroite collaboration avec la collectivité pour raisonner en terme d’économie circulaire Pour répondre aux besoins et aux exigences des parties prenantes, le Responsable RSE doit communiquer avec ces dernières d’une manière responsable. La déclaration de performance extra-financière est indispensable pour le reporting des indicateurs RSE afin de les transmettre aux acteurs qui sont concernés par l’action, la décision ou le projet.

Piloter les démarches et les stratégies RSE

Le directeur du développement durable et de la responsabilité sociale met en place avec les métiers des démarches et des stratégies visant à protéger l’environnement, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer  la qualité de vie des salariés, à produire et vendre plus responsable, à concevoir des produits et services plus respectueux de l’environnement et des hommes.

Déterminer les enjeux prioritaires

RSE et environnement

Le Responsable RSE se base sur lanorme ISO 26000 pour élaborer un système de management responsable  dans un contexte RSE.

Plus spécifiquement en matièred’environnement il s’appuie sur les normes IOS 14001 (management environnemental)et ISO 45001 (management de l’Energie). Il travaille coude-à-coude avec les collaborateursde l’entreprise dans un programme de réduction des déchets, de réduction deconsommation d’énergie, et plus globalement de réduction des impactsenvironnementaux liés aux activités de l’entreprise.

Il intègre également au sein de l’entreprise un plan d’éco-conception de produits.

RSE et enjeux sociaux

Le Responsable RSE travaille avecles ressources humaines sur de nombreux chantiers : la sécurité au travail,la qualité de vie au travail, la lutte contre les discrimination, le harcèlement,l’intégration des handicapés, le développement des compétences, le dialoguesocial etc.

Il aide également des associations àbut social via le mécénat. Il lui incombe de mettre en œuvre avec les servicesconcernés  des chartes éthiques : contrela discrimination, la corruption, le travail des enfants, etc.Par ailleurs, le RRSE peut collaborer à la mise enplace de programme d’inclusion sociale (au niveau local). 

RSE – culture - mécénat

Le Responsable RSE, au nom de sonentreprise, peut soutenir des œuvres de bienfaisance, des musées, desexpositions ou encore des associations sportives ou artistiques. Il est aussiamené à participer à des programmes humanitaires que ça soit logistiquement oufinancièrement Il peut également participer à des programmes éducatifs en lienavec le développement durable.  

Quelles sont ses missions ?

Ses missions sont nombreuses etconsistent à se focaliser dans des activités qui sont axées vers ledéveloppement durable.
Dans le pilotage de la démarche RSE qui est en lien avec tous les services etmétiers  de l’entreprise (production, marketing,RH,  logistique, achats, etc.), leResponsable RSE doit établir des diagnostics, et identifier les leviersd’actions avec les managers. En outre, pour mesurer les résultats des actionsréalisées, dans le cadre de cette démarche RSE, il doit mettre en place lesindicateurs de performance.

Le RRSE développe des actions delobbying et de communication en interne et en externe. En interne, il met à dispositiondes guides pratiques, des programmes de formation pour ses collaborateurs et,en externe, pour ses clients, ses fournisseurs et ses prestataires. Via lescampagnes de sensibilisation, il informe sur les engagements tenus et lesactions futures.   Le Responsable RSE doit également réaliser uneveille technique et réglementaire. Il doit également générer le reporting desactions menées et faire un rapport annuel.

Quelles sont les qualités et compétences requises pour devenir Responsable RSE ?

Le Responsable RSE développe unegrande capacité d’analyse, de synthèse et d’évaluation. Effectivement, pourmettre en place une politique RSE qui répond aux besoins de l’entreprise, ildoit connaître parfaitement les activités de celle-ci (en termes d’impacts ouencore de contraintes), les parties prenantes, les risques, les impactssociétaux liés aux activités de l’entreprise. Il doit se baser sur undiagnostic.

En bon pédagogue, le Responsable RSEdoit décrypter, partager et faire comprendre les enjeux de cette politiquedurable au comité de direction. Il n’est pas toujours facile pour desorganisations classiques de transiter vers cette manière de faire écologique.Ici, son challenge est de convaincre l’ensemble des managers de s’engager dansle projet durable. Pour ce faire, le RRSE doit faire preuve d’une pédagogiepositive et montrer l’intérêt que peut procurer ce changement.  

À la pointe de l’innovation, leResponsable RSE s’implique dans tous les projets de l’entreprise. Quitte àbousculer les manières de faire et de penser traditionnelles, il doit être auxaguets et à l’écoute de la tendance et de l’évolution du marché. Il doitégalement se familiariser avec la pratique des nouveaux outils de reporting, decommunication, de management et de dialogue. Il peut s’agir d’une innovation enmatière d’éco-conception ou de business model.  

Ce manager transversale doit avoirun sens de la communication hors du commun. Il doit savoir parler avecn’importe lequel de ses collaborateurs. Pour ce faire, il doit adapter sacommunication en fonction de celui qui se trouve devant lui. En ce sens, ildoit comprendre les motivations et les attentes de chacun.

Le Responsable RSE doit donc être àl’aise à l’écrit comme à l’oral. La communication est l’essence de la RSE. Ceprofessionnel doit savoir mettre en avant les informations pour les transmettred’une manière efficiente, avec les supports adaptés, et sur les bons médias.Enfin, ce manager dispose de points forts pour animer,convaincre et fédérer une équipe.

Comment devenir Responsable RSE ?

Ce métier est facilement accessible avec un diplôme de niveau I (BAC+5 minimum) :

  • Master en environnement, développement durable, aménagement ou éco-développement
  • Master en sciences, sciences humaines et politiques, sciences de gestion
  • Diplôme d’ingénieur (Polytech, Insa, École Normale, etc.)
  • École de Commerce avec une spécialité développement durable (Essec, HEC, etc.).

D’autres parcours peuvent être envisagés. Avec notre formation professionnalisante, il vous sera alors plus facile de coordonner et de mener à bien l’ensemble des actions sociétales au sein d’une entreprise. Vous vous familiarisez par la suite avec les outils et les méthodes du développement durable. 

Ces formations peuvent aussi vous intéresser