Fiche métier : Digital Manager

Qu’est-ce qu’un Digital Manager ?

Le Digital Manager est responsable de la notoriété numérique et de l’e-réputation d’une entreprise. Il travaille donc avec la direction communication et marketing. Il accompagne la direction dans la mise en place de la stratégie numérique de la compagnie.

Quel est son rôle ?

Aavec l’évolution de l’e-commerce, de nombreux emplois du web ont été créés. À l’origine, le Social media strategic était en charge du développement de l’e-réputation et de la notoriété d’une marque sur les médias sociaux. Aujourd’hui, ce métier, bien qu’il soit encore utile, cède la place au Digital Manager. En effet, le nombre de mobinautes ne cesse d’accroître. Les tablettes et les smartphones sont en train de gagner une place importante sur le territoire grandissant du digital. De ce fait, la fonction de responsable de la communication digitale ne peut plus se limiter aux médias sociaux. Elle concerne la communication, le marketing, le commercial ainsi que la relation-client.
Le Digital Manager a pour rôle d’établir la stratégie numérique pour promouvoir son entreprise en ligne. Il est responsable du suivi et de la conduite opérationnelle de tous les projets de communication de marque.

Quelles sont ses missions ?

Véritable chef d’orchestre, le DM travaille avec toute une équipe. Il a pour objectif d’améliorer la visibilité de la marque sur internet. Avec ses plans d'actions, le site de l’entreprise génère plus de trafic. Mis à part cela, il optimise son chiffre d’affaires grâce à l’augmentation du taux de conversion. Pour arriver à ses fins, le responsable digital doit d’abord analyser des données pour faire ses choix stratégiques. En fonction de ces data, il fixe des objectifs et des priorités à court et long terme.

Définir le plan d’action

Une fois embauché, le Digital Manager devra connaître la politique de son entreprise. Il doit posséder une connaissance parfaite des produits/services proposés, des clients et de l’image de la marque. À partir de ces informations, il détermine les stratégies marketing à adopter pour atteindre les objectifs de cette dernière. Et bien sûr, il respecte le budget alloué par la direction marketing.

L’e-mailing

Pour générer du trafic, rien de mieux que l’e-mailing. Ce puissant levier de communication consiste à faire une campagne marketing par e-mail. Il est très efficace pour accroître la notoriété d’une entreprise tout en garantissant un ROI élevé. De plus, il s’adapte parfaitement à tous les supports numériques. Les clients peuvent le lire sur un ordinateur, un ordinateur portable ou un smartphone. En optant pour cette stratégie de communication, l’entreprise touche tant les internautes que les mobinautes. Pour la conception, le Digital Manager, avec son équipe, définit le type d’e-mailing à envoyer au public cible. L’e-mailing de masse, par exemple, vise à fournir des informations alors que l’e-mailing de notification sert à alerter un usager pour un événement particulier.

L’e-CRM

Le DM décide, avec son équipe interne ou des prestataires externes, la mise en place des sujets d’optimisation tels que l’e-CRM. Avec cet outil, les entreprises peuvent échanger avec leurs clients sur les réseaux sociaux. Cela permet d’établir une relation de confiance et de déterminer les clients qui seront les plus pertinents pour la compagnie. Par ailleurs, en réalisant des achats en ligne, l’internaute enrichit une base d’informations le concernant. À partir de ces data, le responsable marketing digital décide d’une stratégie marketing pour fidéliser ses clients. Sms, point de fidélité, cadeau de bienvenue…, il se charge de trouver différentes méthodes pour conserver le lien avec l’acheteur et pour bien le connaître. Grâce à l’e-CRM, l’entreprise a un profil de chacun de ses clients et connaît le comportement de son audience.

Le content marketing

Le responsable digital manage le content marketeur dans la création de contenu marketing à forte valeur ajoutée. En effet, ces derniers doivent être adaptés aux besoins des clients et à ceux de l’entreprise. Dans le B2B, le DM donne la priorité à 3 types de contenus du marketing digital, à savoir les blogs, les livres blancs et l’e-book. Ces derniers permettent d’attirer et de convertir les prospects en acheteurs. Ils sont également efficaces pour fidéliser les partenaires professionnels.

Le SEM

Le Digital Manager s’occupe aussi de la définition du SEM. Cet acronyme signifie Search engine marketing. Il désigne les différentes techniques qui visent à exploiter la recherche d’information sur le web afin d’optimiser la position d’un site sur le résultat des moteurs de recherche. En effet, le site web est une véritable vitrine de la marque. Il doit donc contenir des contenus uniques et s’afficher en haut de la première page de google pour générer plus de trafic.

Coordonner ses équipes

Après avoir défini clairement le projet, le Digital marketing manager encadre et anime ses équipes. Selon l’objectif fixé, il peut travailler avec un community manager, un content manager, un rédacteur web ou encore des collaborateurs du service marketing. Le DM aura également la possibilité de rechercher des prestataires qui, à leur tour, interviendront dans le projet. En suivant le travail de son équipe interne et externe, il doit constamment réfléchir à de nouveaux moyens pour accroître la visibilité de son entreprise sur le web.

Les compétences requises

Pour occuper le poste de Digital Manager, il est important de maîtriser les outils informatiques. En effet, la personne prend une majeure partie de ses décisions en fonction des données. Passionnée de la technologie numérique, elle se tient informée de toute dernière avancée technologique. Ainsi, elle sera en mesure d’assurer la coordination de ses équipes internes et externes.
Pour mettre en avant le site web de son entreprise, le responsable marketing digital doit avoir le sens de l’esthétisme, de la créativité et de la curiosité. Il dispose d’une certaine autonomie tout en ayant l’esprit d’équipe. Il est multitâche. Ayant le sens de l’écoute, le DM n’hésite pas à demander l’avis de ses collaborateurs. Il respecte les délais du projet.
Pour ce qui est des connaissances, le responsable digital maîtrise complètement les outils marketing. Il doit connaître les différentes démarches stratégiques de la communication on-line. Il possède aussi des notions de publicité. Pour exercer le poste de Digital Manager, il faut maîtriser les méthodes d’analyse marketing.
Très observateur, le digital marketing manager dispose d’une bonne capacité de synthèse et d’analyse. Il a le sens de communication pour être à l’aise à l’écrit qu’à l’oral.
Côté compétences, le DM connaît les dernières pratiques opérationnelles des outils de statistiques et de communication offline. Il maîtrise parfaitement la technique rédactionnelle pour rédiger des dossiers et des textes destinés au web.

La formation pour devenir Digital Manager

Pour le métier du Digital Manager, on apprécie les doubles diplômes Bac + 5 ingénieur informatique et commerce (ou marketing). L’accès à cette fonction se fait après deux à trois ans d’expérience dans le domaine des réseaux sociaux.
Les profils les plus recherchés pour évoluer dans le métier sont les Chargés de projet web, les Chargés de communication digitale, les Responsables marketing digital.
Envie de devenir un Digital Manager ? Besoin de formation pour votre futur responsable marketing digital ? Venez découvrir notre formation Digital Manager qui vous permettra de vous adapter à la transformation digitale.

Pour compléter vos connaissances sur ce sujet

loader ajax