Cegos est à vos côtés et vous accompagne pour réussir votre télétravail - Découvrez nos modules e-learning gratuits

Fiche métier : Directeur de projet

Qu’est-ce qu’un Directeur de projet ?

Le Directeur de projet (DDP) est en charge du pilotage d’un projet. Il en assume la responsabilité depuis la phase d’étude jusqu’à la réalisation. Il doit s’assurer du respect des objectifs fixés en se tenant aux impératifs des coûts dans le budget alloué au projet, aux impératif du délai imparti, aux impératifs des spécifications et aux impératifs de qualité. Le Chef de projet n’a en charge, lui, que de la partie « réalisation » du projet.

Quel est son rôle ?

Le Directeur de projet accompagne les projets de l’entreprise pour une durée déterminée. Cette durée comprend la conception, l’étude et la réalisation des projets.

Premier responsable de toutes les étapes du projet

A la fois informaticien et gestionnaire, le DDP intervient dans toutes les phases d’un projet, étape après étape. Il est tenu d’accompagner tous les acteurs, ce qui lui vaut des missions variées et lui permet de découvrir diverses technologies et différents secteurs. De ce fait, le métier de Directeur de projet demande une grande disponibilité et une certaine mobilité.

Pilotage sur tous les fronts

Le Directeur de projet est capable de piloter un ou plusieurs projets simultanément. De la phase de négociation préalable à la signature du contrat jusqu'à l’achèvement du projet, il est en charge du choix des ressources, de la mise en place des procédures relatives au budget, de la qualité et aux délais, ainsi que du management des équipes de développement.

Quelles sont ses missions ?

Les missions du DDP sont très variées. Elles englobent donc différents secteurs et mettent en œuvre diverses technologies. Elles varient en fonction de la structure dans laquelle la personne exerce.

Ses missions par rapport aux équipes de développement

En tant que premier responsable du ou des projets, le Directeur de projet participe aux recrutements de l’équipe et définit à l’avance le rôle de chacun. Il est tenu de piloter et d’assurer au jour le jour le suivi des équipes en interne et des prestataires externes. Pour ce faire, il accompagne les collaborateurs lors des changements techniques tels que la conception des supports didactiques appropriés ou l’organisation de réunions d’information. Il doit également conseiller et assister les chefs de projet et encadrer tous les participants au projet.

Ses missions par rapport aux clients

Dès le départ, il incombe au Directeur de projet d’analyser et d’étudier les besoins du client. Il est tenu ensuite de mettre techniquement en œuvre le résultat de ces analyses et études. Il s’occupe d’établir la liste des nécessités pour la réalisation du ou des projets. La personne définit le projet ainsi que le budget alloué à l’activité. Elle élabore le calendrier de réalisation de chaque étape du projet. Il revient également au DDP de négocier et de rédiger les documents contractuels avec les clients.

Ses missions de pilotage par rapport aux étapes du projet

Dès la première phase d’avant-projet, le Directeur de projet identifie le besoin du client, définit l’objectif et travaille sur la réponse à apporter. Il voit ensuite avec son équipe ce qui doit être fait, comment et avec quels moyens. Les différentes charges sont intégrées dans le budget financier. Après cela, le DDP monte le plan projet qui comprend les grandes phases, les activités, les livrables et le plan de gestion des risques. Lors de la phase de réalisation, il contrôle l’avancée des activités, le respect des dépenses et du planning ainsi que les résultats en fonction du plan projet initial. Tout au long de ces étapes, le Directeur de projet communique régulièrement avec les parties prenantes jusqu'à l’étape de clôture où une réunion est organisée pour signifier la fin des travaux.

Les compétences requises

Compte-tenu de la grande diversité de missions qu’un Directeur de projet doit accomplir, il doit présenter les compétences requises pour un bon informaticien et un bon gestionnaire à la fois.

Description des tâches

Les tâches qui incombent au DDP justifient les critères qui définissent ses compétences. Il revient à ce dernier de piloter un ou plusieurs projets, de gérer les réponses aux appels d’offres et d’animer les réunions ou les comités de pilotage. Il doit aussi définir et assurer le suivi d’un budget prévisionnel, prendre en charge la relation avec les fournisseurs et gérer la relation client au bon niveau décisionnel. Cette personne est la mieux placée pour comprendre les enjeux liés au cahier des charges. Cependant, elle doit être capable de déléguer et gérer le stress.

Connaissances

Le Directeur de projet doit évidemment avoir une expérience solide des techniques de gestion de projet. Il est tenu d’avoir les connaissances juridiques et réglementaires en vigueur dans le groupe. En tant que gestionnaire et informaticien, ses connaissances en informatique et technologie sont de rigueur : il ne peut pas se contenter de ne maîtriser qu’approximativement le fonctionnement des applications, des logiciels ou l’architecture du service informatique.

Savoir-faire relationnels

Le Directeur de projet est avant tout un homme de communication. Il se doit d’être ouvert aux échanges, aux conseils et aux remarques. Il doit donc savoir adopter un comportement relationnel adapté à tout genre de situation. Pour ce faire, il anticipe les risques d’une situation et doit prendre des décisions en connaissance de cause. Et dans toutes les situations, il doit faire preuve de pédagogie et de diplomatie. Une aisance relationnelle et rédactionnelle prononcée est de rigueur. La connaissance de langues étrangères est également un atout non négligeable.

Savoir-faire technique

La première mission d’un Directeur de projet étant de piloter et planifier un projet, il doit savoir animer une réunion ou un groupe de travail. Il est alors tenu d’adapter ses interventions orales à ses interlocuteurs et au sujet débattu. En fonction des cibles et des messages, il doit être capable de concevoir et d’adapter les supports de communication et la documentation. La gestion des risques techniques, financiers et humains étant parmi ses missions principales, le DDP doit présenter des capacités d’anticipation, d’identification et de mise en œuvre d’éventuelles corrections.

Qualités personnelles

De par ses missions, le Directeur de projet doit présenter des qualités personnelles indéniables, principalement des qualités relationnelles et des qualités de communication : le sens de l’écoute et du dialogue est de rigueur. Il doit également être méthodique et organisé. De bonnes capacités physiques sont aussi exigées à cause de la grande mobilité requise par le poste.
Son travail consiste essentiellement à définir et mettre en place la stratégie d’accroissement de son service. La grande variété d’activités requiert également une bonne résistance au stress.

La formation pour devenir Directeur de projet

Le poste de Directeur de projet nécessite une formation supérieure de niveau Bac+5 dans une école de gestion, de management ou de commerce. Il est possible de se lancer dans un master management ou marketing.
Les filières du métier de DDP sont le management, l’administration d’entreprise, la gestion, la stratégie, les RH, la finance, le commerce, le commerce international, le marketing, l’achat, la communication, l’entrepreneuriat et le digital.
Mais après l’obtention des diplômes, le nombre d’années d’expérience est un critère déterminant. Selon l’entreprise, un minimum de 6 ans, pouvant aller jusqu’à 10-15 ans d’expérience en tant que chef de projet est exigé. Par définition, le directeur de projet est un chef de projet expérimenté qui a franchi un cap dans sa carrière.

Quelles sont les formations à suivre ?

Le nombre de chefs de projet en poste ne cesse de s’accroître. Parmi les chefs de projet déjà formés, les entreprises commencent à identifier et mettre en valeur le rôle de Directeur de projet. C’est généralement l’aboutissement du parcours. Les chefs de projet à potentiel doivent faire leurs preuves au sein des différentes parties du cycle du projet : l’organisation de l’entreprise à maîtriser, les qualités personnelles à développer, les outils du management de projet à maîtriser parfaitement et enfin le fonctionnement dans les différents environnements à mener avec souplesse.
L’accès à ce poste est le fruit d’une longue évolution professionnelle conditionnée par une expérience probante de plusieurs années en tant que chef de projet. Le plus souvent, le Directeur de projet exerce au sein d’un cabinet de conseils, ce qui fait qu’il peut évoluer vers le poste de Directeur de cabinet de conseil.

Vous souhaitez évoluer dans votre domaine ? Découvrez notre formation Directeur de projet. Celle-ci vous permettra d’accéder à ce poste plus facilement.

Pour compléter vos connaissances sur ce sujet