Cegos est à vos côtés et vous accompagne pour réussir votre télétravail - Découvrez nos modules e-learning gratuits

Fiche Métier : Directeur informatique

Qu’est-ce qu’un Directeur Informatique ?

Sous l’égide du président directeur général, de la direction des affaires financières (DAF) ou de la direction générale, le directeur informatique ou DI propose et coordonne la stratégie informatique de l’entreprise. Il est connu sous d’autres appellations : directeur des systèmes d’information (DSI), directeur de l’organisation et des systèmes d’information (DOSI) ou encore directeur des systèmes d’information et du numérique (DSIN). Il exerce au sein d’une organisation telle qu’une entreprise de taille intermédiaire (ETI) ou de grande envergure, une association, etc.

Le DI est le premier responsable des composants matériels comme les serveurs, les postes de travail, les systèmes de sauvegarde et de stockage. Il est en charge des logiciels du système d’information ainsi que de la sélection et l’exploitation des services de télécommunications en place. Bref, il met à jour et développe le système d’exploitation dans la société : gestion des interconnexions, amélioration de la productivité et de la rentabilité.

Le directeur des systèmes d’information agit dans l’optimisation et la sécurisation du système. Dans cette optique, il doit gérer les infrastructures logicielles et matérielles, les outils métiers, l’architecture de l’information, les ressources humaines dédiées externes ou internes…. Avec l’aide de son équipe informatique, il assure une veille permanente sur les concurrents et sur l’évolution technologique.      

Quel est son rôle ?

Le directeur informatique est et reste le garant d’un système d’information adapté et sécurisé. Toutefois, son rôle connaît actuellement de réels bouleversements. Effectivement, avec l’arrivée du cloud, l’usage de matériel privé au sein de l’entreprise, l’essor des réseaux sociaux, la virtualisation des services et des infrastructures, il doit repenser la stratégie informatique de l’entreprise.

Son rôle varie en fonction de l’entreprise dans laquelle il évolue. À titre d’exemple, auprès d’un indépendant ou d’une PME, le directeur de l’organisation et des systèmes d’information fera office de conseiller informatique. Il peut fournir des conseils avisés sur le choix des matériels ainsi que sur les solutions informatiques à mettre en place.

En outre, le directeur informatique apportera une nouvelle vision de l’informatique pour accompagner efficacement la croissance de l’entreprise. Actif et opérant sur le terrain, il collaborera dans la mise en œuvre de configuration et d’installation d’outils informatiques. Néanmoins, son rôle ne se résume pas seulement à l’assistance de la maîtrise d’œuvre, il touche également la maîtrise d’ouvrage.       

Quelles sont ses missions ?

Établir le cahier des charges

Le directeur informatique s’occupe de tout projet digital. Il prend en charge la rédaction du document en y intégrant les éléments nécessaires (équipe, budget à allouer, délais, etc.). Dans un premier temps, il doit s’entourer de son équipe informatique pour bien délimiter le projet. Il leur demande de lui expliquer leurs attentes et leurs besoins pour mettre en place les différents intervenants externes ou internes (les développeurs, les experts SEO, ceux qui gèrent les normes de développement, les contraintes d’hébergement, etc.).   

Choisir et suivre les prestataires et fournisseurs informatiques

Fiches Métiers de l'informatique - Directeur informatique

Le cahier des charges est un moyen efficace pour sécuriser les projets numériques. Utilisé par le DI, il permet aux prestataires de mieux cerner la demande et de proposer le chiffrage correspondant. Via le cahier des charges, il est plus aisé pour le directeur informatique de comparer les offres reçues (les tarifs, les termes contractuels, la pertinence du fournisseur, la réactivité des réponses, etc.). Il est également plus pratique de faire le suivi dans les phases de réalisation. En sus, le cahier des charges servira de repère d’appui en cas de non-conformité du projet.  

Choisir le paramétrage des solutions informatiques

Le directeurdes systèmes d’information choisit sa solution de configuration en considérant plusieurs caractéristiques. Celle-ci doit pourvoir :

  • Faciliter et fluidifier les processus de vente
  • Permettre aux clients de disposer d’une offre répondant à leurs besoins individuels et spécifiques dans les meilleurs délais
  • Mettre en valeur les compréhensions des experts métiers et produits
  • Proposer un environnement flexible de modélisation
  • Tenir compte de la stratégie d’entreprise
  • Évoluer en fonction des changements futurs

Sécuriser les installations et les accès informatiques

Le directeur informatique est contraint de mobiliser les ressources nécessaires afin de protéger le réseau informatique de toutes éventuelles cyberattaques. Il se peut également que le système soit face à une escroquerie financière, un déni de service, un espionnage industriel ou à une destruction de données naturelles telles qu’un incendie ou une inondation. Les conséquences de ces derniers peuvent être dramatiques pour l’entreprise. C’est pourquoi, le DI doit miser sur une politique de sécurité informatique.

Pour cela, le directeur informatique doit faire un contrôle minutieux des accès internet et des accès WIFI de l’entreprise. Entre autres, la rédaction d’une charte informatique permet de sensibiliser les collaborateurs aux bonnes pratiques à suivre. Le DI doit également miser sur un système de sauvegarde extérieur qui pourra stocker et actualiser les données de la société. Si jamais l’entreprise est sujette à une quelconque attaque, il lui sera possible de récupérer les données professionnelles sans difficulté.  

Suivre les contrats de maintenance

Le directeur informatique doit s’occuper du contrat de maintenance informatique. Ce dernier englobe les prestations d’entretien, de vérification et de réparation du matériel informatique : l’unité centrale, les différents périphériques, etc. Cette maintenance peut être de type préventif ou correctif.

Si le directeur des systèmes d’information note une défaillance du matériel informatique en cours, il doit prévenir instantanément les prestataires concernés. Il peut également les appeler pour allonger la durée de vie du matériel ou pour diminuer les temps d’arrêt en cas de panne. Dans certains cas, les prestataires interviendront pour des consommations d’énergies anormales.

Définir la stratégie informatique la plus appropriée

Une stratégie adaptée permet d’alléger les coûts du SI et le rendre à la fois rapide et performant. En effet, via une gestion du système unifiée, sécurisée et centralisée, le directeur informatique fait d’une pierre deux coups : il améliore le rendement de l’entreprise et réduit efficacement les coûts. Pour ce faire, il peut s’appuyer sur un audit du système et mesurer la productivité via des tableaux de bords.

Une veille technologique régulière et continue permet au DI d’anticiper les évolutions du marché. C’est dans cette perspective qu’il doit considérer la virtualisation informatique. Cette dernière intervient sur le plan organisationnel, technique et économique. En résumé, les avantages de cette virtualisation sont nombreux, elle permet de gagner en temps, de maîtriser ses ressources ainsi que de simplifier et limiter les tâches.

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir Directeur Informatique ?

Sa fonction lui impose un certain nombre de qualités tant sur le plan humain que sur le plan opérationnel. Ceci est indispensable afin d’être performant au quotidien. Le directeur informatique doit avoir un excellent relationnel, car il est amené à être en contact avec son équipe et différents utilisateurs tous les jours. Il doit pour cela, écouter, poser des questions et partager des informations.

Par ailleurs, en bon leader et médiateur, le DI doit savoir communiquer avec des équipes hétéroclites. Son atout principal est de fédérer ces individus autour d’un seul et unique projet.   

Pour résoudre une problématique, le directeur des systèmes d’information et du numérique doit faire preuve d’empathie, car il doit se mettre à la place d’autrui. Il doit comprendre la façon de faire de chaque individu afin de remédier aux problèmes avec les solutions adaptées. Pour ce faire, il doit se connecter au contexte dans lequel évoluent ses collaborateurs. Il lui faut donc une grande capacité d’écoute.

Le directeur informatique doit savoir rebondir face à des erreurs. Erreur ne signifie pas toujours échec. Il peut alors les éliminer à temps afin que ces dernières ne posent pas de problème par la suite. En sus, il sait comment éviter les récidives.

Comment devenir Directeur Informatique ?

Études et formation

En général, le directeur informatique est titulaire d’un diplôme de niveau maîtrise (BAC+5) dans une école d’ingénieur généraliste ou spécialisée. Le plus souvent, cette formation initiale doit être soutenue par des postes de responsabilité informatique sur une longue durée.

Pour maîtriser les dimensions clés de ce métier, vous pouvez suivre notre formation professionnalisante. Celle-ci vous donne l’opportunité de vous familiariser avec les nouvelles problématiques de la digitalisation.   

Possibilités d’évolution

Le directeur des systèmes d’information peut aspirer à un poste à hautes responsabilités informatiques dans de plus grandes structures, au sein d’un groupe par exemple. Il peut également évoluer vers un poste plus ambitieux dans la direction générale.   

Ces formations peuvent aussi vous intéresser