Fiche Métier : Business Unit Manager

Qu’est-ce qu’un Business Unit Manager ?

Le Business Unit Manager (BUM) est un professionnel de l’analyse financière. Il a pour objectif principal d’améliorer le chiffre d’affaires et de limiter les éventuelles pertes de l’entreprise dans laquelle il exerce. Trois mots d’ordre font partie de son quotidien : planning, gestion de budget et équipes. Le BUM travaille le plus souvent au sein des structures comme les boutiques, les centres de distribution (grandes surfaces, supermarchés ou encore magasins dédiés), les agences ou compagnies d’assurance, les banques, etc. Il met en place les objectifs à atteindre par son équipe commerciale. Pour cela, il élabore la stratégie commerciale avant de la soumettre à sa direction générale.
Sous l’égide du directeur commercial, le Business Unit Manager participe activement au suivi des opérations commerciales en se reposant sur des solutions innovantes (techniques de négociation, de vente, etc.). À ce titre, il est enclin à présenter les « chiffres » de la société. Cela inclut la marge, les dépenses ainsi que le chiffre d’affaires.
Pour pouvoir mener sa mission à bien, le BUM se doit de connaître dans les moindres détails le fonctionnement de l’entreprise où il travaille.

Quel est son rôle ?

Le Business Unit Manager est un touche-à-tout. Il chapeaute toutes les fonctions de l’entreprise. Un véritable gestionnaire, son rôle réside dans l’optimisation du chiffre d’affaires. Garant des profits, il consacre tout son temps au développement commercial de l’entité pour laquelle il travaille. La fonction de Business Unit Manager est considérée comme déterminante du fait de sa position entre sa hiérarchie et les équipes du terrain. Il est le premier responsable de l’équipe commerciale ainsi que de leur activité personnelle et collective. Son quotidien est rythmé entre management d’équipe, reporting auprès de sa hiérarchie et rencontre d’acteurs différents. Ainsi, le responsable doit pouvoir y faire face sans pour autant imposer un rôle de dictateur face au personnel.

Quelles sont ses missions ?

Les missions d’un Business Unit Manager sont très variables. Elles dépendent notamment du contexte organisationnel et technique de l’entreprise et de la taille de l’équipe sous sa responsabilité.

Définir et mettre en place la stratégie commerciale

Il s’agit de sa mission principale. Cette stratégie est élaborée en adéquation avec les orientations stratégiques de l’entreprise qui l’emploie. Le BUM doit trouver des actions stratégiques pertinentes et récurrentes afin de persuader et influencer les acteurs souhaités.
Pour ce faire, le Business Unit Manager doit développer les canaux de distribution et de communication, la réactivité au niveau des relances tout en combinant la Fidélisation et Prospection. Il doit passer par l’analyse des forces internes en se référant sur l’aspect qualitatif et quantitatif de vente.
Une fois cette étape terminée, le BUM définira un plan de bataille. Il planifiera l’activité au mieux. Il doit pour cela choisir le bon moment, les bons produits et les bons prospects. Enfin, il mettra toute son équipe à contribution en constituant une base de données centralisée dans laquelle piocher. Cette dernière représentera une véritable mine d’or, le vrai capital de l’entreprise !

Piloter l’activité

Pour la réussite du projet, il est indispensable que le Business Unit Manager dispose d’un réel pouvoir de décision, car il est soumis à de nombreuses tâches pour ne citer que le respect de la planification ainsi que la mise en pratique des choix fixés et des plans d’action. L’agent doit veiller aux performances de l’équipe projet en surveillant systématiquement les indicateurs comme la marge, le chiffre d’affaires, etc. Un pilotage de projet bien mené permet d’économiser de l’argent et du temps et de ne pas dépasser les délais impartis.

Gérer le personnel

Il revient au Business Unit Manager d’assigner les tâches à son équipe. Il est à même de déterminer qui est le plus habilité à mener à bien un tel ou tel travail. En tant que manager, c’est lui qui définit les missions et les objectifs de ses collaborateurs. Le BUM doit s’assurer que le travail soit bien fait dans les temps et de manière efficace.
À ce titre, le responsable est également amené à assurer le recrutement au sein de l’entreprise. Son objectif consiste à trouver les personnes adéquates aux postes concernés et les faire évoluer par le biais de formation en veillant à un unique objectif : le développement de la société.

Suivre les commandes

Le Business Unit Manager peut s’occuper du suivi des commandes en négociant les meilleurs prix avec les différents fournisseurs. Il se base ainsi sur les contrats établis concernant l’approvisionnement de l’entreprise. En simultané, il vérifie que les produits reçus soient conformes à ceux commandés. Il peut également aider son équipe commerciale dans les diverses commandes.

Former, animer et motiver les commerciaux

Comme vu précédemment, le Business Unit Manager peut organiser des séances de formation pour le bien de ses collaborateurs. Cette option est nécessaire pour doper le rendement de l’entreprise. En parallèle, un suivi et un contrôle régulier du travail de chaque employé doivent être entrepris. Le BUM peut motiver ses groupes de travail en étant motivé lui-même. Dans cet esprit, il peut créer des challenges agréables par équipe sur une durée limitée par exemple. Cela déclenche une grande coopération entre les acteurs. Et comme la soif de réussir et la satisfaction personnelle sont en jeu, tout le monde se démène.
Le Business Unit Manager sait corriger (si des erreurs ont été commises) sans pour autant blesser son interlocuteur. Mais il sait également remercier et valoriser ses collaborateurs. De ce fait, il peut arranger des événements festifs plusieurs fois par an (soirées, petits séminaires, team building, etc.). Ces moments de convivialité hors du contexte professionnel renforcent la cohésion de l’équipe. Ce qui favorise des échanges positifs au travail. Résultat des courses : un environnement de travail agréable, attrayant et une meilleure productivité.

Quelles sont les compétences requises pour devenir Business Unit Manager ?

Qui ne s’improvise pas Business Unit Manager qui le veut ! En général, ce métier est considéré comme bien rémunéré. Il offre également de possibles et réelles évolutions au sein d’une entreprise.
Participant à la définition de la stratégie financière de la société, le Business Unit Manager doit préparer le budget nécessaire et prévoir les possibles évolutions du marché. Par rapport à cela, il doit identifier les dépenses de l’entreprise.
Il doit également avoir une forte résistance au stress. Les sources de pressions et de stress sont constantes à ce poste, car le BUM est en charge de nombreuses tâches. En effet, il est le premier responsable du respect des objectifs commerciaux. Cela se traduit par une forte implication auprès des équipes sur le terrain.
Le Business Unit Manager doit savoir hiérarchiser ses priorités et est réactif afin de solutionner rapidement toutes les problématiques.
Il doit également avoir une aptitude à manager pour animer et motiver l’équipe dans l’atteinte de l’objectif, mais aussi pour coordonner de multiples missions et projets avec différents intervenants.
Enfin, le BUM doit avoir un excellent sens de la communication. Bien qu’il soit autonome, le Business Unit Manager doit établir une communication quotidienne avec son équipe.
Comme il est l’interface entre les commerciaux et la direction, la communication orale comme la communication écrite ne lui fait pas peur.
Le BUM doit avoir un esprit d’organisation et de rigueur : la gestion d’un centre de profit conduit le manager à prendre un grand nombre de décisions. Pour ne pas être pris au dépourvu et agir d’une manière efficiente, il doit être organisé et rigoureux.

Comment devenir Business Unit Manager ?

Ce poste est ouvert aux personnes ayant un bac+3 ou un bac+5. Bien évidemment, un profil plus expérimenté sera privilégié, car les besoins de l’employeur en termes d’expérience se font plus exigeants. Les écoles de commerce, de finance, d’audit et de gestion peuvent offrir des formations adéquates aux futurs Business Unit Manager. Ces formations sont accessibles après l’obtention d’un bachelor, d’une licence ou d’une licence pro.
Les perspectives d’évolution relatives à une carrière de Business Unit Manager sont nombreuses. Des postes dans le service des achats ou en marketing seront envisageables. Avec de l’expérience, il pourra gérer des unités de grande envergure, superviser l’activité de plusieurs centres de profit ou occuper des postes de manager à l’international.
Avec une formation en gestion ou management, les ingénieurs seront placés à la tête d’une unité dépendante d’une entreprise industrielle. Si vous envisagez de passer par une certification professionnalisante afin d’accéder facilement à ce métier, vous pouvez recourir à notre formation en management de centre de profit.


Pour compléter vos connaissances sur ce sujet