Cegos est à vos côtés et vous accompagne pour réussir votre télétravail - Découvrez nos modules e-learning gratuits

Fiche Métier : Manager Transversal

Qu’est-ce qu’un Manager Transversal ?

Le management transversal est pratiqué au sein des grandes entreprises qui ont le désir de conserver ou d’améliorer leur compétitivité. Avec la concurrence qui se fait rude, complexe et féroce, cette nouvelle approche aussi efficace que performante nécessite un savoir-faire et une forte expertise en leadership. Et c’est là qu’intervient le Manager Transversal (MT).
Le Manager Transversal ou manager de transition est la tête pensante de l’entreprise. En effet, pour une société qui applique « un mode collaboratif », sa transversalité repose sur le fait de diriger des individus qui n’ont pas des besoins et des objectifs similaires. Et quand les opinions divergent, il est parfois difficile de s’y retrouver.
Le MT peut exercer en tant que salarié de l’entreprise ou en tant que travailleur indépendant. C’est lui qui coordonne l’équipe afin de mettre en place une communication optimale et la bonne compréhension des objectifs. Pour réussir dans sa lancée, le responsable doit se fier à une dynamique destinée à mobiliser les membres de l’équipe concernée. Le but étant de favoriser la coopération et assurer une cohérence homogène. Pour obtenir les résultats escomptés, tous ces acteurs doivent être en adéquation et partager leurs ressources ainsi que leurs compétences.

Quel est son rôle ?

Le rôle du Manager Transversal varie en fonction de la situation, de l’activité, de la taille et de la maturité de l’entreprise. À noter que le MT est responsable d’une activité ou du processus global de l’entreprise. Pour ce faire, il regroupe les moyens financiers pour en optimiser l'efficacité ou encore pour diminuer les coûts d’un projet. Ensuite, il identifie et rassemble les données pour les capitaliser sur des expériences existantes. Et tout cela en se faisant épauler par de nombreux acteurs. Ces derniers ont une part de responsabilité permanente dans la mission transversale.
Le Manager Transversal doit relever plusieurs challenges au quotidien. Et le suivi des activités de l’entreprise en fait partie. Cela se traduit par l’organisation et l’animation des réunions périodiques ou espacées avec les différents interlocuteurs ou des réunions de service des unités. Mis à part cela, le responsable doit considérer quelques points, à savoir comment réunir une équipe avec des individus issus de fonctions et métiers différents, comment mettre d’accord une équipe dont les idées sont complètement à l’opposé ou encore comment motiver les contributeurs.
Dans cette optique, le Manager Transversal doit jouer de son influence sans imposer une quelconque autorité statutaire. Dépourvu d’autorité hiérarchique, il doit mettre en avant ses capacités managériales qui doivent être parfaitement maîtrisées. Pour réussir à tenir les taureaux par leurs cornes, il doit montrer à son équipe l’importance de la mission transversale et les avantages qui peuvent en résulter.

Quelles sont ses missions ?

Le mode d’organisation hors hiérarchie permet d’exécuter des missions ou un projet sans avoir à suivre l’itinéraire hiérarchique classique. Contrairement au manager classique qui détermine les missions et fixe les objectifs, le Manager Transversal prend des décisions avec chaque membre de l’équipe. Il est à l’écoute de chaque idée formulée par ses collaborateurs quelle que soit la place de celui-ci au sein de l’organisation. Pour que ses missions soient pérennes, le MT doit se focaliser sur ces aspects :

Assurer la communication en interne

Le Manager transversal fluidifie les échanges entre et au sein des équipes. On constate souvent que la communication est souvent mal gérée dans une entreprise alors que celle-ci est cruciale. Lorsque que la communication n’est pas faite de la bonne manière, on est confronté à l’insatisfaction des employés. C’est donc un élément « décideur » dans toutes les structures. Le Manager de transition, excellent communicateur, doit informer les employés sans exception de toutes nouvelles directives. Si jamais le MT omettait de transmettre une information, certains employés se sentiront rejetés.
Chaque niveau de l’entreprise doit y prendre part. Le Manager Transversal doit jouer sur ces différentes techniques :

  • La citoyenneté : une réglementation liée à la citoyenneté des employés doit être établie. Le respect mutuel est de mise entre les collègues et les partenaires. Le MT doit s’assurer que chacun connaisse ses limites.
  • La liberté : chaque employé peut jouir de sa liberté sans dépasser les limites imposées par la société. Il est tenu de se conformer aux chartes de bonne conduite et de positionnement de l’entreprise.
  • La technicité : le Manager Transversal peut demander qu’une formation soit réalisée pour les employés qui ne sont pas à l’aise avec la communication. Comme on l’a vu précédemment, chaque acteur est un élément phare du changement vers la transversalité.
  • La créativité : afin de faire appel à la créativité de chacun, le Manager de transition peut organiser des activités de groupe ludiques. Le Brainstorming en est un bon exemple.
  • La fermeté : le Manager Transversal doit imposer à ses collaborateurs une communication rigoureuse en interne.

Optimiser la communication

Toute communication qu’elle soit en interne ou en externe est essentielle. Elle permet de répandre, de traiter et de recevoir une information. Et l’information est un véritable arsenal de combat. Le Manager Transversal doit veiller à ce que les collaborateurs traitent les e-mails, mais ne les gardent pas dans les starting blocks. Pour cela, il use des messageries instantanées en entreprise qui sont simples, rapides et formelles. Ainsi, quand une réunion est prévue pour telle date et à telle heure, tout le monde doit être au courant. Et l’importance d’une réunion pour une entreprise n’est plus à prouver ! Elle s’immisce au cœur du dispositif organisationnel.

Concevoir une culture

Motiver les membres de l’équipe sans la contrainte d’un responsable, est-ce que cela est faisable ? La réponse est oui. Les collaborateurs ne doivent pas attendre une aide extérieure, l’initiative doit venir de leur part. Le Manager Transversal crée alors un environnement de travail propice au rapprochement pour renforcer la collaboration entre les équipes. Ainsi, il élimine le facteur « stress » et « fatigue » de chaque groupe de travail. La clé de la réussite du management transversal, c’est le « collectif ».

Créer des codes d’entreprise

Pour définir des moyens de coopération propres à l’entreprise, le Manager Transversal doit passer par des codifications. Il se base alors sur le travail fait en amont sur l’environnement, la structure et le contexte de la société. Si des lacunes sont remarquées, c’est là qu’il faut codifier. En simultané, le MT choisit des partenaires pour des travaux de petite envergure. Il n’est pas important de mettre 4 techniciens sur des tâches où 2 suffisent amplement. Il faut doser les tâches pour que tout le monde puisse travailler de manière efficiente.

Améliorer l’apprentissage

Cette étape ne requiert pas toujours l’aide du Manager Transversal. Ici, on parle surtout des retours sur des situations jugées difficiles traversées par l’entreprise. Cette option est utile afin d’en tirer des leçons et d’éviter les éventuelles récidives. Cela se rapproche du concept transversal (le Lean IT, le Design Thinking ou le Running Lean, etc.). L’équipe au complet, après avoir été confronté à des complications, doit apprendre à se relever pour elle-même et par elle-même. Cela aura pour effet des collaborateurs prêts à relever les défis et désireux d’aller de l’avant.

Quelles sont les compétences requises pour devenir Manager Transversal ?

Stratège, pédagogue et réactif, le Manager Transversal agit au sein des organisations soucieuses de bouleverser leurs perspectives de management humain afin de gagner en performance. Comme tout autre manager, on lui demande des aptitudes personnelles et des compétences techniques spécifiques.
Adaptabilité et réactivité feront partie intégrante de son vocabulaire. Ces deux caractéristiques l’aideront à solutionner différents problèmes même les plus complexes. Le Manager Transversal doit avoir une bonne résistance au stress, car la pression ressentie au moment de la politique de changement n’est pas facile à surmonter. Ouvert d’esprit, il prête une oreille attentive aux propos de chaque employé. Dans cette vision, il doit également miser sur la neutralité et ne pas prendre parti. En prenant en compte les appréciations et les critiques émises par ses interlocuteurs, il lui sera aisé d’apporter un plan d’action concret et fiable.
Le MT déploie un grand sens de la diplomatie et se caractérise par sa volonté de tester de nouvelles aventures, professionnellement parlant.

Comment devenir Manager Transversal ?

Ce poste est facile d’accès à des personnes qui possèdent une grande expérience professionnelle (15 – 25 ans d’années d’expériences) avec à son actif un grand nombre de pilotage de projet couronné de succès. Au cours de leur parcours professionnel, ces derniers doivent être à la charge de fonctions significatives comme directeur financier, directeur général, directeur juridique, directeur des ressources humaines, directeur commercial, directeur des opérations… Nous vous proposons notre formation Manager Transversal. Cette dernière vous permettra d'atteindre vos objectifs.


Pour compléter vos connaissances sur ce sujet