Cegos est à vos côtés et vous accompagne pour réussir votre télétravail - Découvrez nos modules e-learning gratuits

Fiche Métier : Manager de proximité

Qu’est-ce qu’un Manager de proximité ?

Le métier de Manager de proximité fait partie de la famille Management qui regroupe trois niveaux de management transversal : le management de proximité, le management d’activités et le management stratégique.

Les appellations les plus courantes sont : Responsable/Chef de groupe, Responsable d’équipe, Responsable de service, Responsable de secteur, Responsable d’unité ou Contremaître surtout dans le bâtiment, la construction et les mines.

Quel que soit le domaine d’activité, un Responsable d’équipe est un manager de haut niveau, promu à la tête d’une unité opérationnelle pour en assurer le fonctionnement au quotidien. C’est tout aussi bien le manager d’une équipe autonome que celui d’un établissement commercial. À titre d’exemple, le manager d’une boutique ou d’un restaurant peut être considéré comme un manager de proximité.

Dans certains types d’entreprises, le concept de hiérarchie n’est plus absolu. De plus en plus de gérants sortent du statut de chef hiérarchique pour devenir des managers de proximité. Ce manager privilégie l’échange et la communication avec ses équipes. Cette proximité lui confère un rôle important qui lui permet de relier plus favorablement son équipe à la direction.

La fonction de manager de proximité est reconnue comme cruciale. Ceci est dû à sa position charnière entre la direction et les équipes de terrain. Sa place est également difficile, car soumise à de nombreux tiraillements. Il a la responsabilité directe d’une équipe de collaborateurs ainsi que de l’activité à laquelle cette dernière contribue. Il est amené à rencontrer des personnalités différentes. Il doit pouvoir maîtriser chacune d’elles sans pour autant jouer le rôle du chef dominant.

Quel est son rôle ?

Intermédiaire entre les dirigeants de l’entreprise et les employés

Le manager de proximité assure le rôle d’intermédiaire entre la direction de l’entreprise et les employés. Il doit veiller à ce que les attentes des dirigeants soient réalisées par l’équipe. Mais aussi à ce que les souhaits des employés soient transmis à la direction. La cohésion est primordiale, des conflits peuvent surgir, il revient au manager de proximité de les gérer pour le bien de tous.

Encadrement des collaborateurs

Un manager de proximité est celui qui a pour rôle d’encadrer son équipe dans toutes les tâches qu’elle effectue sans être directement impliquée dans les choix stratégiques de l’entreprise. Quel que soit le niveau occupé par chacun des membres de l’équipe, ils veulent avoir une indépendance par rapport à leur haute hiérarchie. Le bon chef de groupe sait comment déléguer la prise de décision dans les difficultés que rencontrent les membres de son équipe. Mais ces derniers doivent le consulter pour les décisions importantes ou pour les problèmes qu’ils n’arrivent pas à résoudre tous seuls. Le responsable de groupe assure l'encadrement et le fonctionnement optimal d'une ou plusieurs équipes en garantissant l'atteinte des objectifs opérationnels fixés.

Accompagnement

Le manager de proximité travaille en symbiose avec ses équipes. Certes, il leur donne des ordres, mais il est avant tout un accompagnateur qui doit savoir donner de l’autonomie à ses collègues. À ce titre, il coordonne, oriente et soutient ses collègues sur le plan psychologique en leur fournissant les repères dont ils ont besoin et la reconnaissance qu’ils méritent. Il les implique également dans les projets de l’entreprise pour donner du sens à leur travail.

Rôle de guide

Le manager de proximité a également pour rôle de guider, mais surtout d’aider chaque membre de son équipe à progresser. Les attentes d’évolutions professionnelles sont très fortes. Aux yeux de ses collaborateurs, il a pour fonction de les aider à progresser, que ce soit par une montée en compétence ou par une aide à la mobilité hiérarchique ou fonctionnelle.

Garant de la production

L’entreprise attend du manager de proximité qu’il augmente la qualité et la quantité de la production de son équipe. Les responsables des ressources humaines font de ce responsable de secteur le garant de la production de ses collègues et un facteur important de motivation. Il est tenu de comprendre son rôle dans la politique et la stratégie de l’entreprise pour pouvoir ensuite les expliquer à ses collaborateurs.

Quelles sont ses missions ?

Le responsable d’unité est souvent vu comme le messager entre les salariés et la direction. En réalité, il lance le challenge périlleux de réussir à établir un relationnel qui favorise la stratégie de l’entreprise. De ce fait, la légitimité auprès de sa direction, mais aussi auprès des salariés lui est indispensable. Ainsi, le responsable de secteur assume de nombreuses responsabilités et est amené à accomplir différentes missions parmi lesquelles figurent en priorité :

La fixation des objectifs

Même si l’un des rôles du manager de proximité est d’être une interface entre le top management et ses collaborateurs. Il est tenu de donner du sens aux directives venues d’en haut, les faire comprendre et accepter à son équipe. Il joue un rôle prépondérant dans la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise. Il doit se l’approprier, la traduire sur le terrain auprès de ses collègues et faire en sorte qu’elle soit appliquée. Il ne fait pas que superviser et contrôler, il suit et accompagne ses collaborateurs au quotidien.

L’évaluation de l'efficacité du travail des personnes et des équipes

Le chef de groupe assure au quotidien l’animation et l’encadrement d’une ou de plusieurs équipes placées sous sa responsabilité. Il organise l’activité, la planifie et en assure un suivi régulier. Par le biais d’accompagnement et d’évaluations, il assure également le maintien et le développement de ses collaborateurs. Pour ce faire, il doit connaître les techniques de gestion de ressources humaines comme savoir effectuer un entretien d’évaluation.

L’atteinte des objectifs

Garant de la productivité de ses équipes, le manager de proximité accompagne les salariés pour atteindre les objectifs donnés par la direction, même s’ils sont non réalistes et semblent parfois inatteignables. Il est également tenu de maîtriser toutes les responsabilités liées à sa fonction. Pour établir une cohésion qui permette à chaque service d’être compétitif, lorsqu’il doit transmettre des informations qui ne rencontrent pas toujours l’adhésion de tout le monde, il doit anticiper pour que l’efficacité soit au rendez-vous.

La gestion des problèmes humains

Le responsable d’unité est le premier niveau d’encadrement d’une entreprise. C’est souvent un collaborateur dont les compétences techniques sont reconnues par la direction et qui se voit offrir une promotion. Ainsi, il connaît bien le terrain, mais aussi son équipe qui est composée de ses anciens collègues. Mais il est très souvent difficile d’avoir à gérer un groupe de salariés avec des personnalités variées au sein duquel des conflits peuvent éclater.

La mobilisation de l’équipe

Il s’agit pour le manager de proximité de mettre en place une bonne répartition des tâches, qui repose sur l’engagement et l’autonomie des collaborateurs. Dans ce contexte, ces derniers ne sont plus des pions exécutants, mais des acteurs piliers qui restent sous l’autorité du manager. Apprendre à ses équipes à devenir autonomes est une priorité, mais la dimension de coopération est essentielle.

Quelles sont les compétences requises pour devenir Manager de proximité ?

Comme n’importe quel dirigeant, le manager de proximité assume des tâches qui lui sont imparties en même temps qu’il gère et anime ses équipes. De ce fait, il doit posséder des qualités personnelles spécifiques et des compétences techniques adaptées à son poste.

Qualités personnelles

En matière de méthode : le manager de proximité doit avoir des qualités spécifiques. Celles lui permettant l’animation et l’encadrement d’une équipe, l’élaboration et le suivi de budget. Il doit également être en mesure d’identifier la définition d’indicateurs de résultats et de suivi d’activité. Il faut qu’il présente aussi ’autres aptitudes professionnelles lui permettant l’évaluation des résultats et des compétences, la fixation d’objectifs ainsi que l’organisation du mode de délégation des objectifs individuels.
En matière d’organisation : les qualités indispensables sont le sens des priorités et le maintien d’une veille sur l’environnement interne/externe.
En matière de relationnel : le manager de proximité doit faire preuve de dynamisme et d’attitude positive, du sens de l’argumentation de ses décisions, de coopération transversale ainsi que de développement du travail d’équipe.

Compétences techniques

Pour assurer l’organisation et le fonctionnement de son équipe, le manager de proximité doit connaître les orientations stratégiques, les activités, les métiers et les procédures internes appliquées au sein de son groupe. Cela comporte les processus RH, les connaissances juridiques et sociales, l’absentéisme qui oblige à redistribuer le travail.

Ce responsable d’équipe doit pouvoir définir les objectifs individuels de ses collaborateurs et identifier les besoins d’information, d’accompagnement et de formation.

Comment devenir Manager de proximité ?

Le diplôme minimum requis pour le poste est un Bac+2 à Bac +3, avec une Licence en Management. Mais comme expliqué dans la fiche métier, le Manager de proximité est le plus souvent un collaborateur qui s’est vu offrir une promotion. Une expérience professionnelle probante est donc indispensable pour ce poste. Nous proposons une formation intitulée Management de proximité qui vous permettra d’acquérir les fondamentaux du management de proximité.


Pour compléter vos connaissances sur ce sujet