Cegos est à vos côtés et vous accompagne pour réussir votre télétravail - Découvrez nos modules e-learning gratuits

Fiche Métier : Formateur occasionnel

Qu’est-ce qu’un Formateur occasionnel ?

Un formateur occasionnel (FO) est un salarié qui dispense de façon irrégulière et occasionnelle des cours dans des établissements d’enseignement tels que les grandes écoles, les universités ou les chambres de commerce et d’industrie, mais aussi dans des organismes ou des entreprises de formation professionnelle continue.

Vu le pluralisme des situations et des acteurs, le FO peut porter différentes dénominations telles que formateur débutant, intervenant, animateur, conférencier, vacataire, freelance, enseignant… Il existe actuellement différents statuts pour formateur en France :

Formateur occasionnel dit vacataire

Le formateur occasionnel est affilié au régime général de sécurité sociale. De ce fait, il perçoit une rémunération, donc un salaire en contrepartie de la formation qu’il dispense auprès de l’organisme concerné. Comme la prestation est occasionnelle, le vacataire ne peut exercer plus de 30 jours civils par an dans le même centre de formation.

Formateur en portage salarial

C’est la société de portage qui est son employeur. Elle lui fera un contrat à durée indéterminée avec un nombre d’heures minimal. Le formateur en portage salarial choisit ses clients et réalise ses missions. Toutes les démarches et contraintes administratives liées à ses missions sont effectuées par la société de portage. Le prestataire prend alors entre 8 % et 15 % du chiffre d’affaires. 

Formateur salarié d’un centre de formation

Le statut de formateur de centre de formation a tendance à se raréfier, hormis dans les centres de formation technique comme les CFA. Pour réduire la masse salariale et aussi en raison de la fluctuation des demandes, les centres de formation font de plus en plus appel à des formateurs vacataires ou des formateurs en portage salarial selon leurs besoins.

Formateur indépendant

Le formateur indépendant doit impérativement se déclarer auprès de la DIRRECTE en vue d’obtenir un numéro d’identification en tant qu’organisme de formation. Il peut donc exercer en libéral ou en créant une SARL ou une EURL. Ce statut comporte d’importantes responsabilités fiscales et financières en contrepartie de la liberté d’être seul aux commandes.

Formateur auto entrepreneur

Le formateur auto entrepreneur doit aussi se déclarer auprès de la DIRRECTE pour obtenir un numéro d’identification et s’affilier au RSI. Mais être formateur auto entrepreneur permet d’exercer une activité salariale à côté ou d’être à la retraite et de cumuler avec une activité de formateur en auto entrepreneur.

Quel est son rôle ?

Le formateur occasionnel est tenu de former des adultes, des salariés, des dirigeants qui veulent former leurs employés ou des demandeurs d’emploi. Les participants peuvent venir de différents milieux sociaux. Et comme chaque participant est unique, le formateur est tenu de se familiariser avec toutes les personnes apprenantes pour une formation complète et personnalisée. Pour atteindre ses objectifs, il doit remplir plusieurs rôles.

Rôle de référence

Le formateur occasionnel est la référence des participants pour répondre à toutes leurs questions et pour les éclairer à chaque confusion. Ainsi, il doit maîtriser plusieurs domaines à la fois.

Rôle de concepteur

C’est le FO qui doit concevoir le contenu pédagogique de la formation qu’il va dispenser. Il est tenu d’élaborer un emploi du temps bien planifié pour optimiser la transmission des compétences et des connaissances. Le choix des outils pédagogiques à utiliser dans ses cours lui revient également.

Rôle d’animateur

Le premier rôle d’un formateur occasionnel est celui d’animateur de son groupe qui peut être une classe ou des auditeurs. Sans l’animation, la formation serait au même niveau qu’une simple plate-forme d’information comme un livre, un texte ou un support de cours. Grâce à l’identification des différentes techniques et méthodes pédagogiques, le FO doit être capable de prendre en main toutes les situations qui se mettent face à lui. Il est tenu de varier les outils d’animation pour ne pas mettre les participants dans l’ennui.

Rôle d’enseignant

Un formateur occasionnel doit être capable de transmettre ses connaissances. Il lui est nécessaire de maîtriser un domaine précis. Par ailleurs, il doit avoir des connaissances pédagogiques pour pouvoir former d’autres personnes.

Rôle d’évaluateur

Une formation bien menée doit toujours se terminer par une évaluation. L’objectif est de s’assurer que le participant a tout assimilé et non pas de le juger.

Quelles sont ses missions ?

Pour remplir efficacement les missions qu’on attend de lui, le formateur occasionnel doit savoir communiquer avec aisance et avec confiance. Il doit rester en totale interaction avec les participants pour pouvoir répondre aux questions et pour motiver le groupe. Ce dernier doit avancer sur une même ligne et doit atteindre les mêmes objectifs de formation. Pour atteindre ces objectifs, le FO doit réaliser des missions, à savoir :

Maîtriser les techniques et les compétences pédagogiques

Une mission primordiale d’un formateur occasionnel est la prise de parole efficace ainsi que la gestion des moments clés. Cela se traduit par une bonne dynamique gestuelle, la gestion de trac, une interaction continue avec les apprenants et la capacité de retenir leur attention. Pour un formateur, la gestion des moments clés est primordiale : démarrer une formation, lancer et conclure les séquences et enfin finir une session de formation.

Instaurer une dynamique de groupe positive

Le formateur occasionnel est tenu d’instaurer une dynamique de groupe positive tout au long de la formation. Ce qui signifie que tous les participants doivent être bien impliqués. Pour avoir un groupe homogène à partir d’un groupe hétérogène, le formateur doit savoir gérer les situations difficiles et susciter une participation active des apprenants.

Maîtriser les étapes de la conception

Avant même de concevoir la formation, le FO doit maîtriser le sujet à discuter et connaître tous les aspects de son domaine. Il doit également adapter sa formation au temps et à l’espace de sa plate-forme. Cela concerne les supports de formation, les emplacements des chaises et tables ainsi que les éventuels espaces externes de formation.

Éditer chaque étape de la formation

Un bon formateur occasionnel doit savoir associer des techniques variées à chaque étape de la formation. Il doit établir un timing pour chaque étape et bien étudier combien de temps il faut pour la prise de parole, pour les exercices et pour les questions. Il doit également choisir les outils pour chaque étape : jeu pédagogique, outil digital…

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir Formateur occasionnel ?

Le métier de formateur occasionnel nécessite de solides compétences techniques et d’incroyables qualités humaines. En premier lieu, il doit être un bon pédagogue. C’est un atout de taille dans le secteur de la formation. Cela implique que le FO doit préparer des supports et dispenser des cours qui répondent à un besoin spécifique. Il sait également comment transmettre des notions assez complexes à des personnes aux profils variés, des individus dont les aspirations et les capacités sont différentes.  

Bienveillant, le formateur occasionnel l’est. Il doit montrer de la gentillesse à l’égard des apprentis. Un comportement empathique est essentiel pour considérer le potentiel, les particularités et les difficultés de chacun dans le cadre d’une formation.

Le FO est une vraie boule d’énergie, il doit mettre en place un enseignement captivant destiné à attirer l’attention de son auditoire. Dans cette même optique, il doit être capable d’encourager les interactions. Cette tâche nécessite un maximum d’énergie de sa part. Pour ce faire, ce professionnel doit choisir les bons mots et trouver le langage corporel adéquat afin de susciter l’intérêt des intervenants. 

Un formateur occasionnel doit avoir une grande disponibilité. Il doit répondre aux questions posées par les participants. Mais son rôle ne se résume pas seulement à la salle de formation. Effectivement, le FO se doit de garantir le suivi de ses élèves en leur répondant via un forum ou une adresse de messagerie.

Le formateur occasionnel est doté d’un esprit créatif. Pour ne pas ennuyer les participants, il doit trouver une formule amusante et attractive. Il doit alors miser sur des outils pédagogiques innovants et alterner la partie théorique et pratique. Il doit alors trouver le bon rythme pour ne pas lasser les stagiaires. Un zeste d’humour est toujours le bienvenu.  

Enfin, un bon formateur n’éprouve pas de difficulté à sortir des sentiers battus. Il sait qu’il y a toujours des éléments à améliorer ou une mise à jour à faire. Il doit alors se familiariser avec les nouvelles technologies et les réglementations futures. Il ne craint pas les remises en question après les feedbacks négatifs des participants. Son objectif premier est de mettre en place des formations qualitatives.

Comment devenir Formateur occasionnel ?

Il ne suffit pas d’avoir le don pour devenir un formateur occasionnel. Ce métier ne s’improvise pas, il vous faudra maîtriser les outils et les méthodes en ingénierie de la formation. Pour exceller dans ce domaine, la formation que nous proposons est un très bon tremplin. Dans le cadre de cette formation, des échanges collectifs seront de mise. Elles ont pour but de laisser chaque participant prendre la parole.

Au terme de cette formation, qui est éligible au CPF, vous pourrez alors apprendre à créer, préparer et animer avec aisance des actions de formation.   

Ces formations peuvent aussi vous intéresser