Fiche Métier : Formateur Digital

Qu’est-ce qu’un Formateur Digital ?

C’est un formateur « nouvelle génération » qui exerce exclusivement son métier en ligne. Le monde numérique n’a aucun secret pour ce formateur 2.0. Le Formateur Digital (FD) est également connu sous le nom de consultant formateur, de concepteur e-learning, de chef de projet digital learning, de learning experience designer ou d’ingénieur pédagogique multimédia. 

Contrairement à la méthode de formation traditionnelle en salle, le FD propose une manière d’enseigner différente. Il fait office de facilitateur d’apprentissage. Comme les modalités d’apprentissage sont variées et nombreuses (Spoc, Mooc, classes virtuelles, etc.), il est plus aisé pour le Formateur Digital de mettre au point un module de formation qui correspond au niveau d’expertise des apprenants.

Ainsi, l’apprenant devient alors acteur de sa propre évolution. À contrario, dans une formation classique présentielle, il demeure passif. Il peut donc avancer à son rythme et choisir de se perfectionner sur un module plutôt qu’un autre. Les apprenants ont la possibilité de participer et de vivre une expérience sociale enrichissante.

C’est d’ailleurs pour ces nombreuses raisons que la plupart des entreprises ont adopté le blended Learning, format qui associe les deux modalités d'apprentissage : présentielle et digitale. Les résultats sont plus probants par rapport aux formations uniquement présentielles. Il est donc évident que le digital Learning, pour son accès facile aux ressources et ses aspects ludiques, impacte positivement la mémorisation et l’efficacité d’une formation.  

Quel est son rôle ?

Le Formateur Digital porte plusieurs casquettes. Avec l’essor des nouvelles technologies numériques et digitales, son rôle est modifié, entraînant de surcroît le changement de sa culture et de sa posture. Actuellement, ses inspirations et ressources puisent à la fois dans la culture de la donnée et la culture de l’agile. Autrement dit, le FD est un intervenant data et digital. Il maîtrise à la perfection ces outils afin de former les apprenants. Ainsi, ces derniers auront dans leurs bagages, une expérience utile et impactante.

Le digital Learning avantage largement les entreprises désireuses d’organiser des formations pour leurs collaborateurs. Grâce à cette formation, les coûts liés aux déplacements des formateurs diminuent considérablement. Une ou deux sessions de formation peuvent suffire amplement. En réduisant le nombre de sessions, le FD et l’entreprise peuvent réaliser des économies conséquentes.  

Avec un simple ordinateur et une connexion internet, il est facile pour le Formateur Digital de concevoir un module d’e-learning. Il peut réutiliser ce même contenu pour différentes sessions de formation. Des modifications peuvent être apportées aux contenus à n’importe quel moment, quel que soit l’endroit où il se trouve. Cela permet d’amortir les coûts relatifs à la création de module e-learning. Ces aspects qui concernent les coûts permettent au FD de développer un portefeuille de formations.

Ce métier récent n’est pas encore inscrit dans le Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles ou RNCP. Toutefois, il regroupe 4 rôles clés :

Speaker

Le Formateur Digital se positionne comme un speaker devant la caméra. Il doit prendre la parole devant un public qui prête attention à ses faits et gestes. Il peut aussi reporter des vidéos de ses workshop, de ses ateliers, etc. Pour que ces actions impactent efficacement son public, il se doit d’être convaincant.  

Ingénieur pédagogique

Le Formateur Digital étudie, crée, réalise et met en place des dispositifs d’enseignement, des cours ou des formations digitales qui répondent à des objectifs pédagogiques. Pour ce faire, il doit s’appuyer sur plusieurs paramètres comme le nombre et le profil des apprenants, les ressources disponibles, etc. Il doit étudier en amont ce projet pédagogique sous différents points de vue : économique, financier, technique et social. Dans cette optique, il se substitue au concepteur de module ou de cursus de formation. Concevoir un quiz sur papier n’est pas du tout la même chose que créer un quiz en ligne.   

Web Developer (Digital MOA Management)

Fiches Métiers de la formation - Formateur digital

Dans certaines situations, le Formateur Digital se métamorphose en maître d’ouvrage. Il gère donc l’aspect fonctionnel d’un projet Web. En ce sens, il aide l’entreprise à définir ses besoins. Il trouve des idées nouvelles qui améliorent la performance et la productivité de la société. On lui demande de connaître et de se familiariser avec les métiers de l’entreprise en question pour manager au mieux les salariés. Le learning experience designer peut coordonner le travail des employés en les formant à manipuler les outils digitaux de conception et de diffusion de la formation. Toutefois, cet apprentissage nécessite du temps. Le FD peut donc collaborer avec le service informatique pour gérer les flux des données de formation qui font référence aux besoins de l’entreprise.   

Animateur de formation ou de cursus de formation

Animer une communauté sur un réseau social n’est pas identique à une animation en salle. Les moyens utilisés sont différents. Il faut avoir un bon sens relationnel et être un communicant exceptionnel. Dans ce cas précis, le Formateur Digital s’apparente davantage à un community manager. Il est amené à créer un contenu attractif et se charge de le diffuser en ligne. Il doit veiller à dynamiser ce contenu au quotidien. Il est donc l’interlocuteur des internautes et le régulateur de la communauté par la même occasion.    

Quelles sont ses missions ?

Le Formateur Digital fournit des services à réelle valeur ajoutée à l’entreprise grâce aux données qu’il partage aux salariés. Aussi, ces données permettent de visualiser la compétence acquise par les apprenants au cours de la formation continue. Le FD propose un cursus sur-mesure qui s’aligne aux besoins réels, individuels ou collectifs des employés. Il s’intègre dans le parcours de la formation de A à Z.

Au préalable de la formation

Le consultant formateur réunit tous les outils digitaux et regroupe toutes les data associées afin de tonifier la formation qu’il dispense. Cette phase se fait en amont de ladite formation. Le FD se sert alors de son esprit créatif pour trouver des formules qui suscitent l’intérêt des apprenants.  

Au moment de la formation

Pendant la formation, les outils digitaux aident le Formateur Digital à cerner chacun des apprenants. Grâce à ces outils, il peut savoir quel est le niveau de difficulté d’un tel ou d’un tel par rapport à la formation. Les participants ont facilement accès aux supports de formation qui sont téléchargeables en seulement quelques clics. Ils disposent d’informations en temps réel. Le FD peut alors analyser les évaluations de chaque apprenant et les envoie à leurs hiérarchies par la suite.

Après la formation

L’évaluation des formés permet de produire des data utiles et utilisables. La formation peut donc être réadaptée en fonction de chacun. Une fois que le participant ait pris connaissance de ces data, il peut alors se concentrer sur ses notes, ses points et ses réponses. Le but final est d’offrir une formation ludique. Les formés devront apprendre et s’amuser en même temps. Comme cela, les enseignements resteront bien ancrés dans leur mémoire.

Les qualités et les compétences requises pour devenir Formateur Digital

Le Formateur Digital doit être à l’aise avec la création de supports PowerPoint et avec d’autres outils qui permettent une meilleure interaction. Il doit parfaitement maîtriser les outils les plus populaires comme Klaxoon, Kahoot, Sli.do, Magency, Plickers, Wooclap, Explee, Moovly, Powtoon, Prezi, etc. Il doit savoir utiliser les équipements dédiés aux salles de cours qui sont désormais transformés en Learning Lab.

En tant que véritable animateur, le FD sait comment faire prendre la parole à des groupes de taille différente. Pour un groupe de 10 personnes et plus, on lui impose des compétences d’animateur de groupe. En revanche, pour 2 à 5 personnes, il fait office de coach. Pour un groupe de 30 personnes et plus, il se transforme en animateur de séminaire ou en conférencier.

Le concepteur e-learning doit donc avoir une bonne capacité d’accompagnateur. Toutefois, on exige de lui un grand sens d’écoute. Comme il travaille avec plusieurs individus en même temps, les avis et les façons de faire diffèrent.

Le Chef de Projet Digital Learning doit savoir jongler entre ses compétences de bienveillance, d’évaluation et d’empathie. Il doit aussi savoir réagir en cas de feedbacks négatifs. Il doit veiller au suivi et à la relance de chaque apprenant si jamais il détecte une quelconque baisse de motivation.

Comment devenir Formateur Digital ?

Pour les nouveaux diplômés sortants des grandes écoles ou des sciences de l’éducation qui sont à la recherche d’emploi, c’est un secteur d’activité qui peut s’avérer « prometteur ».  Les profils les plus recherchés dans ce domaine sont :

  • Les professionnels de formation en présentiel (qui seront prêts à s'orienter vers le digital commercial et pédagogique)
  • Les prestataires de services d’ordre pédagogique (blogueurs, infopreneurs, youtubeurs, etc.). Ils doivent professionnaliser leurs pratiques et se focaliser dans la pédagogie.     

Ces nouvelles tâches digitales requièrent de nouvelles compétences que vous devez apprendre à maîtriser. En suivant la formation que nous proposons, vous êtes sûr de faire le bon choix. Ce cursus vous permet d’acquérir les compétences clés. Aussi, vous serez habilité à transmettre des contenus aussi bien à un groupe présentiel qu’à des apprenants à distance.  

Ces formations peuvent aussi vous intéresser